Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

ENTRETIEN

JACQUES NINET

25/01/2002

Jacques Ninet, directeur général de Technical Future, cherche en vain les ressorts de la hausse.

La révision à la baisse des prévisions de résultat vous inquiète-t-elle ?

Jacques Ninet.Le changement de normes représente une charge immense. Mais il y a aussi la révision des prévisions d'activité et de résultats pour 2001 et 2002. Sans parler du rachat des titres AOL Time Warner Europe détenus par Bertelsmann, valorisés entre 1,1 et 2,2 milliards d'euros, mais acquis pour 7,56 milliards d'euros. Le règlement sera effectué en cash et financé par emprunt... alourdissant la charge financière.

Et la stratégie ?

J.N.Le groupe affiche des objectifs moins ambitieux pour l'exercice 2002. Le chiffre d'affaires ne devrait progresser que de 5 %. La croissance du résultat avant charges financières, impôts, amortissements et charges exceptionnelles serait comprise entre 8 % et 12 %. Ces prévisions s'appuient sur l'hypothèse d'une absence de croissance de l'économie américaine en 2002 et d'une stagnation des dépenses de publicité.

Actuellement, considérez-vous que les mauvaises nouvelles sont dans les cours ?

J.N.Au cours actuel, la compagnie semble correctement valorisée. Le problème est qu'on cherche vainement les ressorts d'un mouvement haussier sur le titre. Graphiquement, la tendance à la baisse ne semble pas terminée.

Entretien : T.B.

Envoyer par mail un article

JACQUES NINET

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.