Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

NOUVEAU MARCHÉ

Hi-Média : vive le cumul !

01/02/2002

La régie poursuit sa politique de diversification avec deux axes clés : la vente d'espaces en télévision interactive et la revente de solutions technologiques. Une bonne façon de répondre à une conjoncture médiocre.

Deux secteurs d'activité, deux secteurs en crise. Hi-Média, deuxième régie Internet en Europe, doit affronter le marasme du marché publicitaire, après avoir dû faire face à la désaffection des financiers pour les valeurs TMT (technologies, médias, télécommunications). Les dernières nouvelles délivrées par le groupe n'en revêtent que plus d'importance.

Elles confirment le principe que le cumul de deux éléments négatifs donne un résultat positif : l'activité paraît assurée pour l'exercice en cours. Hi-Média France vient de conclure un accord de régie pour la France avec bloomberg.com, avec 9 Telecom et son portail Internet grand public, 9online.fr. Accords qui suivent celui passé avec CanalSatellite pour commercialiser les espaces et les programmes de publicité interactive sur le bouquet. De son côté, Hi-Média Belgique vient de conclure un partenariat avecLe Journal du Net.

Relais de croissance

Hi-Média se renforce donc sur son premier métier, la vente d'espaces publicitaires interactifs, mais aussi sur le marketing direct (Hi-Média Direct) et la vente de solutions technologiques (Hi-Média Technologies). Trois mois après son lancement, la filiale spécialisée dans la vente de logiciels et services de gestion de campagnes publicitaires sur Internet a remporté plusieurs contrats européens. Au cours du seul mois de novembre, Hi-Média Technologies (HMT) a signé des contrats pour la diffusion de plus de 500 millions de bandeaux publicitaires, en plus du volume lié à la propre exploitation du réseau publicitaire Hi-Média.« L'essentiel des coûts de développement étant derrière nous, ce résultat nous permet aujourd'hui de générer des flux de trésorerie positifs »,précise Max Dupont, président d'HMT.

Les relais de croissance sont donc assurés, alors que le groupe a annoncé un chiffre d'affaires de 3,7 millions d'euros au troisième trimestre, soit une progression de 32 % par rapport au même trimestre de l'année 2000. Sur les neuf premiers mois de 2001, la croissance atteint 49 %, à 14,6 millions d'euros. Pas étonnant, dans ces conditions, que l'action Hi-Média ait déjà gagné 20 % depuis le début de l'année.

Envoyer par mail un article

Hi-Média : vive le cumul !

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.