Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Premier Marché

Spir à contre-courant

08/02/2002

La forte croissance de l'activité du groupe Spir Communication tranche avec le marasme du marché publicitaire. Les boursiers apprécient, mais attendent une confirmation de la stratégie de croissance.

L'annonce est assez rare pour être signalée : 2001 a été une année de forte croissance pour Spir Communication. La hausse du chiffre d'affaires (+ 17,6 %, à 378,4 millions d'euros) a été supérieure aux prévisions, en dépit de la tendance récessive du marché de la communication. Certes, sur l'exercice, l'impact des opérations de croissance externe représente 24 millions d'euros, mais la performance n'en est pas moins remarquable. Du côté de la presse hebdomadaire gratuite, le chiffre d'affaires frôle 230 millions d'euros (+9,1 %), grâce à l'activité soutenue du quatrième trimestre. Avec 28,2 millions d'euros, les magazines thématiques font une percée (+ 84,1 %). Ce créneau a bénéficié du développement, conforme aux prévisions, des dix-sept nouvelles éditions créées l'an dernier. La distribution d'imprimés a aussi connu une année faste : 91,3 millions d'euros de recettes (+16,8 %). Bons résultats pour l'imprimerie IPS qui a réalisé 27,5 millions d'euros de chiffre d'affaires. Enfin, le multimédia, encore modeste avec 2,6 millions d'euros seulement, poursuit son développement grâce à la réussite de la duplication payante sur le Web des annonces écrites.

Une certaine prudence

Les financiers ont apprécié ces chiffres mais observent la rentabilité. La croissance externe coûte cher, et les projets ne manquent pas. Selon Les Échos, alors que la bataille des quotidiens gratuits est lancée à Paris, Schibsted (20 Minutes France) envisagerait de nouer une alliance capitalistique avec Spir Communication. Les dirigeants du groupe devaient savoir cette semaine si les actionnaires donnaient leur feu vert à cette opération. Rien n'est encore acquis et aucune date de lancement n'est prévue, en l'absence d'autorisation de distribution dans la capitale. La prudence est donc de mise. D'autant que sur 2002, comme le note un analyste, la reprise du marché publicitaire reste floue quant à son envergure et son timing. Ce financier avoue avoir estimé de manière prudente la croissance à 5,3 %, portant le chiffre d'affaires du groupe à 398,9 millions d'euros.

Envoyer par mail un article

Spir à contre-courant

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.