Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

ENTRETIEN

VINCENT BÉNARD

15/02/2002

Pour Vincent Bénard, stratégiste chez Bourse Direct, le Japon peut se révéler un bon facteur de croissance.

L'acquisition de l'agence japonaise Gravitas marque-t-elle l'aboutissement, du moins temporaire, de l'internationalisation de Publicis ?

Vincent Bénard.Cette acquisition, pour le moins ciblée géographiquement, n'écarte pas à nos yeux l'étude d'autres éventualités pour le groupe. Cependant, on peut raisonnablement penser qu'une implantation « Far East » est judicieuse. Pour sortir de la crise économique actuelle, le Japon a besoin avant tout que les Japonais se mettent à consommer et ils y seront incités par les pouvoirs publics. Le marché publicitaire en serait le grand bénéficiaire, alors qu'il est relativement saturé à l'Ouest.

Comment analysez-vous l'environnement du groupe ?

V.B.La publicité est un secteur très réactif qui donne souvent de bons signes avant-coureurs d'éventuelles reprises de croissance. Publicis est l'un des acteurs majeurs et profitera parmi les premiers du rebond de la conjoncture. Il jouera également un rôle, qui reste toutefois à mesurer, lors de l'élection présidentielle française. Du coup, à bien des égards, nous restons positifs sur l'avenir du groupe.

Comment jugez-vous la valorisation actuelle de Publicis ?

V.B.Dans un contexte de marchés heurtés, nous pensons que le titre peut subir la contagion à court terme de la crise de confiance actuelle et nous situons le risque de baisse dans la zone 25-23 euros, niveaux auxquels nous recommandons de se porter graduellement acheteurs avec un objectif médian de 35 euros par titre à six-huit mois.

Entretien : T.B.

Envoyer par mail un article

VINCENT BÉNARD

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.