Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

ENTRETIEN

LAETITIA VUITTON

01/03/2002

Laetitia Vuitton, analyste financier chez Oddo Pinatton Equities, juge la valorisation du groupe attractive.

La progression du chiffre d'affaires de 2001 peut-elle se répéter cette année ?

Laetitia Vuitton.Cela dépend des revenus des abonnements et des recettes du catalogue. Les recettes publicitaires ont certes doublé en 2001, mais ne représentent que 33 % des revenus des chaînes et 20 % du chiffre d'affaires total. Nous tablons sur une croissance de 5 % des recettes du groupe en 2002 grâce à un élargissement continu de la distribution des chaînes et au succès du catalogue de programmes. Mais la spécificité d'AB se situe dans la forte croissance de ses marges (+ 56 % estimé en 2001).

Quels relais de croissance peut-on attendre ?

L.V.Essentiellement sur les nouveaux médias et l'international. Le lancement du numérique hertzien devrait représenter pour le groupe la possibilité d'élargir la distribution de ses chaînes, mais aussi celle de vendre ses programmes à un nombre plus large de chaînes. À l'international, Onyx en Allemagne et AB3 en Belgique devraient représenter de nouveaux relais de croissance.

Aux alentours de 20 euros par titre, la valorisation actuelle du groupe vous semble-t-elle justifiée ?

L.V.Elle est attractive : le rapport du cours sur bénéfice retraité 2002 d'AB est de 14,3, soit inférieur aux autres valeurs télévisuelles européennes (17 fois) alors que sa croissance de l'EBIT (résultat d'exploitation avant frais financiers et taxes) sur les trois prochaines années devrait être de 17 fois, soit très supérieure au secteur.

Entretien : T.B.

Envoyer par mail un article

LAETITIA VUITTON

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.