Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

SECOND MARCHÉ

M6 : visibilité réduite

22/03/2002

La progression des résultats l'année dernière n'a pas suffi à déclencher les achats sur le titre. Les financiers attendent d'avoir une vision plus précise du coût de la grille.

Il est toujours désagréable pour une valeur de constater que les objectifs de cours délivrés par les analystes sont inférieurs à ceux affichés par le marché. C'est ce qui vient d'arriver à M6 avec la dernière recommandation de Dresdner Kleinwort Wassertein, qui fixait voici quelques jours un objectif de 29,60 euros pour un cours qui dépassait 32 euros au début de la semaine.« Les dures conditions du marché de la publicité ainsi que la guerre des prix avec TF1 pèsent sur la croissance du chiffre d'affaires de M6 en 2002,explique un analyste.Nous tablons sur une hausse de 1 % de l'activité seulement, contre 3 % en 2001, qui était déjà une année difficile. »Cette analyse négative est confortée par une prévision de résultat d'exploitation (avant amortissement, frais financiers et impôts) de 25 % cette année, contre 27 % en 2001, ainsi que par la prime affichée actuellement par rapport à TF1. En outre, la prochaine version de l'émissionLoft Story,qui sera en concurrence directe avec la Coupe du monde de football, suscite des inquiétudes.

Grande stabilité

Richelieu Finance n'est guère plus acheteur, jugeant la société correctement valorisée aujourd'hui (voir l'entretien). Pourtant, M6 avait fait preuve d'une grande stabilité après la confirmation de ses résultats annuels. Les chiffres définitifs étaient conformes aux attentes de la communauté financière et aux résultats provisoires dévoilés fin janvier. Le bénéfice net s'est établi à 116,2 millions d'euros, en hausse de 12,3 % par rapport aux 103,5millions d'euros dégagés en 2000. Le chiffre d'affaires de la chaîne a grimpé de 13,8 %, à 845,3 millions d'euros. Les recettes publicitaires ont enregistré une légère progression de 2,6 %, à 551 millions d'euros. Mais la visibilité sur les perspectives 2002 reste très limitée et c'est ce qui freine le courant d'achat sur le titre. Le groupe doit donc être regardé à travers le prisme du long terme. M6 sera, par exemple, candidate à la télévision numérique terrestre pour ses chaînes du satellite et du câble. Mais les financiers estiment prématuré d'évaluer les conséquences de telles opérations en termes de bénéfice par action.

Envoyer par mail un article

M6 : visibilité réduite

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.