Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

ENTRETIEN

ÉRIC DOUTREBENTE

05/04/2002

Éric Doutrebente, directeur de la gestion chez Tocqueville Finance, reste confiant pour 2002.

Lagardère continuera-t-il de faire mieux que le secteur de la communication, comme l'année dernière ?

É.D.Avant la fin de l'année, Lagardère devrait avoir cédé son activité automobile et marchera sur deux jambes : l'aéronautique et les médias. C'est cette dernière branche qui devrait représenter la partie importante de la croissance du bénéfice du groupe dans les années à venir. Or, Lagardère a démontré en 2001 que la diversité de ses activités, à l'intérieur de ce pôle, lui conférait un caractère défensif lui permettant de surpasser le secteur. Il n'y a pas de raison que cela ne continue pas.

Le groupe reste malgré tout bien prudent sur 2002...

É.D.Lagardère n'est pas insensible à la conjoncture, c'est évident. Et prévoir une hausse du résultat d'exploitation du pôle Médias comprise entre 0 % et 12 % selon le moment du rebond de l'économie mondiale, c'est, effectivement, faire preuve d'une grande prudence. Mais cela évitera aussi les révisions à la baisse des prévisions de bénéfice. Les sociétés de ce secteur ont été nombreuses à devoir en formuler en 2001.

Et d'un point de vue boursier ?

É.D.Arnaud Lagardère précise clairement qu'il s'inscrit dans une stratégie de long terme et pourrait bien mener quelques acquisitions d'envergure raisonnable. Je ne parle pas de Canal +, qui n'est pas sur le marché aujourd'hui. Cela n'a pas l'air d'inquiéter les investisseurs : le titre a grimpé à l'annonce des résultats et des anticipations sur 2002, et a gagné plus de 15 % depuis le début de l'année.

Entretien : T.B.

Envoyer par mail un article

ÉRIC DOUTREBENTE

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.