Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

ENTRETIEN

VINCENT BÉNARD

12/04/2002

Vincent Bénard, stratégiste chez Bourse Direct, attend les fruits de la nouvelle stratégie d'Emap.

Emap annonce un bénéfice imposable annuel au 31 mars légèrement supérieur aux attentes du consensus. Quelles sont vos anticipations ?

Vincent Bénard.Nous n'avons pas de raison de douter des déclarations faites par le groupe et nos estimations rejoignent le consensus global d'un bénéfice imposable de l'ordre de 147 à 150 millions de livres sterling (soit 237 à 242 millions d'euros).

La faible hausse du chiffre d'affaires peut-elle se répéter ?

V.B.Le chiffre d'affaires dépend des revenus de la publicité. Reste à savoir si la pire année de la décennie en termes de recettes publicitaires est derrière nous ou s'il faut s'attendre à de nouvelles difficultés. Nous restons prudents si l'on se réfère aux prévisions modérées d'Aegis (le numéro un européen de l'achat d'espace), d'ailleurs confirmées par Publicis.

Les bonnes nouvelles vous paraissent-elles être intégrées dans les cours actuels?

V.B.La vente des activités américaines Petersen à Primedia pour 580 millions d'euros (contre 1,35 milliard payé en 1999) a affecté les comptes. De plus, une large part du chiffre d'affaires d'Emap provient d'activités à effets de mode. Enfin, le peu de succès rencontré en France, notamment par des publications où la concurrence est forte, nous laisse perplexes, comme les diversifications Internet. En conclusion, à un peu plus de 830pence et après un parcours boursier conforme à nos projections, nous estimons le titre convenablement évalué car il intègre probablement les nouvelles positives.

Entretien : T.B.

Envoyer par mail un article

VINCENT BÉNARD

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.