Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

TENDANCES

Vacances, détente... travail

19/04/2002

Les Français partent plus souvent en week-end, mais conservent leurs grandes vacances d'été. Et n'hésitent pas à emporter un peu de travail durant leurs congés.

Vacances, j'oublie tout... sauf le travail. La frontière entre les congés et le travail est de plus en plus ténue : la faute aux nouvelles technologies et aux 35 heures. C'est l'une des observations de Noël Le Scouarnec, chef de bureau de la stratégie à la Direction du tourisme, qui a récemment présenté devant les annonceurs de l'afficheur Clear Channel les tendances des Français en matière de vacances. Selon lui, on assiste à une« interpénétration entre vacances et travail en raison du développement des nouvelles formes d'activités et de travail pendant les congés ».

Dossiers voyageurs

Son analyse devrait bientôt être clairement mesurée grâce à une étude commandée par le ministère du Tourisme.« De plus en plus de personnes emportent des dossiers professionnels en week-end ou durant les vacances »,note-t-il. Une tendance facilitée par le développement de l'utilisation des ordinateurs portables, des téléphones mobiles et d'Internet, même dans les campagnes les plus reculées de France.

Les occasions de travailler hors de son bureau se multiplient. Réduction du temps de travail oblige, les Français partent en effet plus souvent. D'après une enquête du Credoc (Centre de recherches pour l'étude et l'observation des conditions de vie) publiée en juin 2001, 51,1 % d'entre eux sont partis au moins une fois en week-end lors des douze mois précédents. Plus de la moitié (55,1 %) sont partis au moins quatre fois et 27,9 % dix fois et plus. En moyenne, les adeptes du court séjour ont « pris » 7,2week-ends durant les douze derniers mois. Pour autant, les sacro-saintes grandes vacances d'été ne sont pas remises en cause. Leur durée a néanmoins diminué au cours des années, pour se réduire à une moyenne de douze jours en 2001.

Le bonheur est dans le pré

Le week-end est résolument synonyme de coupure : 83,8 % des Français en profitent pour voir des amis ou de la famille, 60,9 % pour faire des courses, 52,5 % pour faire une promenade et 47 % pour aller au restaurant. La destination favorite des Français qui partent en week-end est la campagne pour 39,9 % : ils se retrouvent chez des amis ou dans la famille à 66 %, et 6 % utilisent leur résidence secondaire. Selon Noël Le Scouarnec, ces moments, week-ends ou vacances, sont aussi l'occasion de recomposer la famille, particulièrement au sein des résidences secondaires,« lieu de ressourcement familial et d'accueil d'amis ».

Malgré la progression des voyages courts, il observe« la confirmation du caractère fondamental des vacances ».Selon lui, les Français, qui préfèrent la France (91 %) comme lieu de villégiature, devraient être, dans les années à venir, plus attirés par les séjours à l'étranger.« Leur exigence en termes de qualité, de services et de confort sera croissante,prédit-il.L'abondance des offres nécessitera l'arbitrage entre les produits et les destinations. La conséquence en sera une succession de séjours très différents : loisirs, détente, culture, etc. »

Envoyer par mail un article

Vacances, détente... travail

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.