Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

ETUDE

Les petits actionnaires passés au crible

19/04/2002

Fin mars, Euronext, Companynews Group et TLB ont dévoilé les résultats d'une enquête menée auprès de quarante-deux professionnels de la finance, analystes et gestionnaires, sur le thème de l'actionnariat individuel. Pour près de 60 % des personnes interrogées, l'actionnariat individuel est un élément important du paysage boursier français. Sa présence dans le capital d'une société apporte de la stabilité, de la fidélisation et une amélioration de l'image de marque, car les actionnaires sont souvent aussi des clients de l'entreprise. Un quart des financiers interrogés notent tout de même que l'actionnariat individuel peut être perçu comme un inconvénient pour des questions de coûts. Pour 60 % d'entre eux, la notion de client/actionnaire devrait être développée par les entreprises grand public comme Carrefour, Club Med ou Société générale. Au vu de la communication financière transmise à leurs actionnaires individuels, trois sociétés cotées au Premier Marché de la Bourse de Paris émergent comme les meilleures communicantes : Air liquide, TotalFinaElf et Danone. Les professionnels sont une majorité à souhaiter connaître de façon plus régulière l'opinion des actionnaires individuels sur les valeurs dont ils s'occupent.

Envoyer par mail un article

Les petits actionnaires passés au crible

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.