Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

PREMIER MARCHÉ

NRJ à son prix

10/05/2002

Les résultats financiers du groupe n'ont pas déçu les investisseurs. Mais le manque de visibilité à moyen terme les incite à la prudence.

NRJ Group a vu son chiffre d'affaires progresser de 2 % au premier semestre de son exercice 2001/2002, à 153,25 millions d'euros. L'effet de base était pourtant défavorable, le chiffre du premier semestre 2000/2001 étant déjà élevé (8 % de croissance par rapport à l'exercice précédent). La régie nationale et les têtes de réseaux enregistrent une progression de 5,9 % de leur activité, le chiffre d'affaires des régies et stations locales croît de 5,4 %. En revanche, à l'international, l'activité est en recul de 12 %, notamment en raison de la forte baisse du premier trimestre.

L'annonce de ces chiffres est intervenue alors que le groupe venait de voir sa première place confirmée en termes d'audience sur la cible des jeunes. NRJ et Skyrock ont en effet commandé à Ipsos une mesure d'écoute de la radio auprès des 11-14 ans pour la période janvier-mars 2002. Il ressort de cette étude que NRJ est la première radio de France sur cette tranche d'âge, avec près de 1 200 000 auditeurs quotidiens.

Croissance du carnet de commandes

Pas étonnant, donc, que le titre ait bien réagi en Bourse et évolue aujourd'hui à un peu plus de 22 euros, après avoir grimpé jusqu'à 26 euros. Ce niveau correspond peu ou prou aux objectifs fixés il y a quelques semaines par les analystes financiers. La légère déception concernant la régie nationale est en partie compensée par les bonnes performances des régies locales et un ralentissement de la décroissance à l'international.

De ce fait, rares sont ceux qui recommandent le titre à l'achat. Certes, pour le mois de mai, même s'il est encore trop tôt pour faire des prévisions, il semble que le carnet de commandes de la régie nationale soit en croissance de 5 à 10 % par rapport à la même date de l'année dernière, selon les calculs d'un bureau d'études. Mais, pour une grande banque de la place, le titre paraît correctement valorisé et le responsable médias mise sur une consolidation de la valeur sur la barre des 24 euros. Un choix justifié par le fait que le titre se paie 34fois les bénéfices escomptés sur 2002. Les objectifs de croissance des recettes publicitaires restent inchangés, à 3,3 %, selon la même source. La lenteur de la reprise économique incite, sinon à la prudence, du moins à se hâter lentement.

Envoyer par mail un article

NRJ à son prix

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.