Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

TENDANCES

Chérie, j'ai branché la station météo

30/08/2002

Cet été, les Français ont cru que le ciel leur tombait sur la tête. Ils se sont rués sur tous les médias pour s'informer de la météo. Certains ont même investi dans des stations météorologiques individuelles.

Météo extrême, climat déréglé ? »,interrogeait la une duMondeen date du 11 août.« Climat : le grand chaos »,répond leJournal du dimanchele même jour. Plus pratique,Le Parisienfournit ses recettes en titrant :« Été pourri : comment sauver vos vacances. »La trêve estivale n'explique pas à elle seule cette profusion de marronniers consacrés à la météorologie. Sur les plages comme en montagne, les conversations des Français ont plus que jamais tourné autour de la pluie et du beau temps. Le 14 juillet, ils furent quelque 200 000 à téléphoner aux services Audiotel de Météo France et autant à se connecter sur le site meteo.fr, ce qui correspond à des pics de 40 %. Un mois plus tard, du 11 au 15 août, les éditions du 20 heures de TF1 enregistraient une moyenne de 7,2 millions de téléspectateurs par jour.

Dérèglement climatique

« La tempête de 1999 a fait comprendre à nos compatriotes qu'ils n'étaient pas à l'abri d'importants dérèglements,analyse Pascal Venzac, responsable marketing et animation des ventes chez Météo France.Pour preuve, le nombre de connexions sur notre site double chaque année. »Les images des inondations spectaculaires qui ont eu lieu en août en Europe ajoutent une dimension tragique aux chroniques consacrées aux conditions climatiques. L'actualité est d'autant plus déroutante que lorsqu'il pleut trop ici, la sécheresse sévit en Inde. Depuis des années, les spécialistes tirent en vain la sonnette d'alarme : la terre se réchauffe en raison de la pollution atmosphérique. Le sommet de Johannesburg, qui rassemble jusqu'au 4 septembre gouvernements, citoyens, institutions et scientifiques pour faire le point sur le dérèglement climatique n'apaisera pas les esprits. Bref, les sourires d'Évelyne Dheliat sur TF1 ne suffisent pas au téléspectateur en mal d'informations.« Les stations météo à installer chez soi ne se sont jamais aussi bien vendues,souligne Jean-Pierre Da Silva, directeur des opérations pour l'enseigne Nature&Découvertes.Ces stations high-tech n'ont rien à voir avec le classique baromètre. Esthétiques, elles fournissent des informations complètes et se connectent à l'ordinateur familial. »Malgré leur prix dépassant parfois 400 euros, ces innovations séduisent aussi bien les retraités que les jeunes enfants.

Une centaine de livres

L'édition a bien perçu la tendance, puisque quatre guides consacrés au sujet vont paraître cet automne. Ils s'ajouteront à la centaine de titres répertoriés par Électre, la base de données des éditeurs français. Chacun y trouve son bonheur, aussi bien le scientifique avecConstruire ses capteurs météopar Guy Isabel aux Éditions ETSF, que le débutant avecJojo Lapin donne la météod'Emmanuel Baudry et Alain Royer chez Hachette Jeunesse. Ouf ! on peut encore s'amuser en regardant les nuages.

Envoyer par mail un article

Chérie, j'ai branché la station météo

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.