Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

IMAGINER

Micromania suit ses clients à la carte

27/09/2002

Le distributeur de jeux vidéo invite ses meilleurs clients à venir tester, en avant-première, les jeux qui sortiront pour les fêtes de fin d'année. De quoi favoriser le bouche à oreille.

Toutes les sociétés n'ont pas la chance, comme Micromania, d'avoir des clients jeunes, passionnés et toujours avides d'informations. La clientèle du premier distributeur français de jeux vidéo est en effet majoritairement composée de garçons âgés de 20 à 25 ans, nés à l'époque des premières consoles. Ils ont grandi avec Nintendo et PlayStation. Depuis, ils veulent connaître à l'avance les jeux à venir, les tester et en cerner les difficultés.

Ces passionnés seront ravis de se rendre au Stade de France, les 27, 28 et 29 septembre. Micromania y invite ses meilleurs clients à découvrir les nouveautés commercialisées pour les fêtes de fin d'année. D'habitude, à cette période, le distributeur réunit sa force de vente, les constructeurs de consoles et les éditeurs de jeux pour faire un point sur le marché. Cette année, il a eu l'idée d'y associer ses clients.« Nous en avons convié 35 000 par e-mail et invitation papier. Ils seront plus de 10 000 à venir »,se réjouit Albert Loridan, fondateur et PDG de Micromania. Sur place, des stars partenaires des jeux seront présentes, comme la nouvelle interprète de Lara Croft. Les invités pourront essayer les jeux en avant-première sur trois cents bornes de démonstration. Et, bien sûr, faire pâlir d'envie leurs copains...« Nos meilleurs clients sont très prescripteurs, ce sont de vrais vecteurs de communication »,reconnaît Albert Loridan.

2,3 millions de clients recensés

Le Micromania Games Show n'aurait pu voir le jour sans une base de données qualifiée. Depuis 1989, date d'ouverture de sa première boutique, la société propose à ses clients une carte de fidélité donnant droit, entre autres, à des réductions. Aujourd'hui, elle recense les noms, prénoms et comportements d'achat de 2,3 millions de clients, dont 800 000 actifs.« Dans ce secteur, connaître son client est très important,explique Albert Loridan.Il ne sert à rien d'envoyer une publicité pour un jeu PlayStation à un possesseur de console Nintendo. »Dans la base, les meilleurs clients représentent 80 000 personnes, soit plus de 35 % du chiffre d'affaires. Ils achètent en moyenne un jeu par mois.

Ce fichier a de quoi faire rêver les éditeurs. Mais Micromania ne le loue pas. Il se refuse également à envoyer plus d'un e-mail par semaine aux détenteurs de carte, et ne souhaite pas vendre sur Internet. Le site micromania.fr ne propose que les critiques de journalistes indépendants sur les jeux.« Nous ne pouvons pas être à la fois juge et partie »,souligne Albert Loridan. Enfin, s'il a fait appel à l'agence Interview pour organiser l'événement au Stade de France, tout le reste est réalisé en interne.« Il n'y a que des spécialistes de jeux vidéo qui peuvent parler à des joueurs »,confie-t-il. À bon entendeur...

Envoyer par mail un article

Micromania suit ses clients à la carte

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.

Plus d’informations sur les agences avec les Guides Stratégies

W