Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

PREMIER MARCHÉ

SR Teleperformance : bons résultats, cours hésitant

18/10/2002

Le télémarketing se porte bien en ces temps d'externalisation croissante des fonctions. Les bons chiffres semestriels de la société le prouvent. Pourtant, le cours de l'action a du mal à retrouver la forme.

Il faut parfois beaucoup de grandeur d'âme pour ne pas en vouloir à la Bourse. Les comptes consolidés de SR Teleperformance pour le premier semestre 2002 ont eu beau mettre en évidence des réalisations conformes aux prévisions, le titre reste dans ses basses eaux. Pourtant, les progressions de l'activité et de la rentabilité ne sont pas minces : le chiffre d'affaires s'est élevé à 445,7 millions d'euros au premier semestre 2002, en hausse de 17 %. Ce taux recouvre, toutefois, deux réalités bien différentes : les centres de contacts, qui représentent désormais plus de 80 % de l'activité (les trois quarts un an plus tôt), ont grimpé de 27 %, tandis que le marketing services&santé a reculé de 16 %. À données comparables, la croissance du chiffre d'affaires du groupe est de 10 %.

S'armer de patience

En termes de rentabilité aussi, le premier semestre s'est révélé payant. La marge opérationnelle s'établit pour cette période à 8,5 %. Elle est certes identique à celle du premier semestre 2001, mais la marge opérationnelle dégagée par la division centres de contacts ressort à 8,9 %, contre 8,6 % au 30 juin 2001. Le résultat d'exploitation a, pour sa part, progressé de 17 %. Toutefois, après amortissement des écarts d'acquisition d'un montant de 7,2 millions d'euros (dont 2,2 d'amortissements exceptionnels) et éléments non récurrents, le résultat net part du groupe est de 10,3 millions d'euros, contre 10,4 au 30 juin 2001. Les éléments non récurrents représentent un solde net négatif de 1,4 million d'euros en part du groupe, en raison d'un coût fiscal (1,9 million d'euros) lié à la réorganisation juridique du réseau d'Amérique du Nord. Hors éléments non récurrents et amortissements exceptionnels des écarts d'acquisition, le résultat net part groupe ressort à 13,9 millions d'euros, en progression de 29 %. Autre élément important : les résultats obtenus au premier semestre 2002 permettent de confirmer une prévision de croissance du résultat net part du groupe, avant éléments non récurrents et amortissement des écarts d'acquisition, de l'ordre de 24 % par rapport à 2001. Mais pour SR Teleperformance, comme pour bien d'autres valeurs en ce moment, les bonnes notes ne sont pas récompensées en Bourse. Les bons élèves doivent s'armer de patience.

Envoyer par mail un article

SR Teleperformance : bons résultats, cours hésitant

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.