Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

ETUDE

Le fromage Raffarin

15/11/2002

L'agence Bessis, spécialiste en création de noms de marque, s'est interrogée sur les patronymes des hommes politiques. Le Premier ministre, s'il était un produit, serait ainsi un fromage ou encore des rillettes.« Le mot farine ressort dans Raffarin, mais aussi le verbe raffoler, quelque chose qui a trait à la gourmandise, à un produit du terroir »,analyse Muriel Bessis, créative de l'agence. Ce nom évoque également des personnages de roman. L'ambitieux Rastignac qui monte à Paris, le sympathique et hâbleur Tartarin de Tarascon, le rusé Isengrin, etc. Raffarin, c'est aussi la rafale d'une mitrailleuse ou encore les affaires, pas toujours claires... Bertrand Delanoë, pour sa part, renvoie à l'élite, à l'aristocratie. La première syllabe de son nom rappelle la particule nobiliaire. Mais il y a aussi l'élément féminin de la syllabe « la » et, enfin, Noé, le personnage humaniste, écologiste, qui rassemble, qui crée. Noé, c'est aussi néo, la nouveauté. Plus qu'un produit, Delanoë évoque un créateur. S'il était une marque, ce serait Yves Saint Laurent.« Pour ces deux personnages, les prénoms ressortent au détriment des noms, ce qui n'est pas le cas de José Bové »,commente Muriel Bessis. José souligne l'individualité de celui qui s'engage. Bové, c'est aussi le bovin. Un nom prédestiné !

Envoyer par mail un article

Le fromage Raffarin

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.

Plus d’informations sur les agences avec les Guides Stratégies