Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

IMAGINER

Si c'est bon pour le sportif, c'est bon pour Le Club

06/12/2002

Dans le cadre du programme de fidélisation Le Club du sport, les licenciés cumulent des points fidélité, qui bénéficient en priorité à leur club.

Dans un programme classique, les porteurs de carte sont directement récompensés de leur fidélité par des cadeaux ou des chèques. Le Club du sport bouleverse cette règle établie. Certes, les licenciés des clubs qui adhérent à ce programme accumulent des points via l'achat de produits, mais le gain va à leur club. Et ce dernier peut ainsi s'offrir des équipements ou organiser des tournois... pour le compte des sportifs. Au final, les licenciés sont donc gagnants, soulignent les promoteurs du Club.

Un consumer magazine et un centre d'appels

Ce concept innovant s'appuie sur le partenariat de deux marques : Vittel et Go Sport. Il a déjà séduit 12 000clubs sportifs affiliés aux fédérations de football, basket, athlétisme et tennis. Lorsqu'un club choisit de s'inscrire, il envoie trois mailings à ses adhérents : une première offre de Vittel (tirage au sort, plan d'hydratation personnalisé), une seconde de Go Sport (30 % de remise sur certains articles) et une troisième qui associe un partenaire occasionnel. Dès qu'un joueur de tennis ou un footballeur profite d'une de ces offres, il adhère de facto au programme de fidélisation et reçoit un coupon de réduction à dépenser chez Go Sport. Il se tient ensuite informé par un consumer magazine et le site club-du-sport.com, ainsi que par un centre d'appels. Résultat, 350 000adhérents utilisent régulièrement leur carte. Le total de leurs dépenses chez les partenaires a dépassé les 10 millions d'euros en 2001.

Pascal Blache, PDG de Cartaix Group, la société qui possède et gère ce programme relationnel, espère développer encore le concept :« Il existe 100 000 clubs en France, soit dix millions d'adhérents. Le potentiel est donc énorme. Les clubs amateurs, qui manquent parfois de moyens, sont demandeurs. Nous leur organisons des événements, comme des rencontres avec des champions. »Le Club du sport compte améliorer son taux de pénétration concernant les sports les plus populaires, comme le football et le basket. Il doit aussi gagner à sa cause des activités moins répandues, mais dont le profil des pratiquants est intéressant, au premier rang desquelles le golf.

« Aujourd'hui, notre base de données est très hétérogène,reconnaît Pascal Blache.Elle correspond au profil des sportifs : masculins et jeunes pour le football, mixte et plus âgés pour le tennis. »Parallèlement, il prend son bâton de pèlerin pour recruter de nouveaux partenaires. Accor a récemment signé avec Cartaix Group, et propose des avantages dans ses hôtels des chaînes Ibis, Mercure et Novotel.

Envoyer par mail un article

Si c'est bon pour le sportif, c'est bon pour Le Club

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.