Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

ENTRETIEN

EMMANUEL CHEVALIER

13/12/2002

Emmanuel Chevalier, analyste médias chez Fortis Securities, apprécie le caractère peu cyclique de la société et sa croissance raisonnée.

La croissance organique a été très forte au troisième trimestre malgré l'environnement maussade. Comment expliquez-vous cette performance ?

Emmanuel Chevalier.Trader est bien évidemment sensible à la conjoncture, mais sa relative dépendance vis-à-vis du marché publicitaire (38 % du chiffre d'affaires) et la diversité géographique de ses revenus lui confèrent un caractère relativement défensif. Enfin, le marché des petites annonces est peu cyclique car il concerne principalement des biens d'occasion.

Le rapide développement, en particulier à l'étranger, fragilise-t-il la santé financière du groupe ?

E.C.L'une des craintes des investisseurs sur le groupe est son exposition à certains pays comme l'Argentine ou la Russie, mais les récentes crises dans ces pays semblent avoir eu un impact très limité. La structure financière reste solide et le groupe a annoncé un plan de refinancement de la dette.

Quel est l'impact de la stabilisation du capital sur le cours ?

E.C.L'accord entre John Mac Bain et Wendel Investissement est positif : les 2,5 millions de titres de Louise Blouin Mac Bain qui n'avaient pas été placés sur le marché ne pèseront plus sur le cours de Bourse.

Entretien : T.B.

Envoyer par mail un article

EMMANUEL CHEVALIER

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.