Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

ENTRETIEN

VINCENT BÉNARD

10/01/2003

Vincent Bénard, stratégiste chez Bourse Direct, juge le secteur de la communication prometteur.

Comment appréciez-vous les perspectives du secteur ?

Vincent Bénard.Depuis deux mois, le secteur de la communication semble émerger et présenter moins de risques. La communication pourrait être appelée à se démarquer cette année, indépendamment de la conjoncture. La civilisation est tournée vers les loisirs, la musique, le divertissement.

Quelles sont vos valeurs préférées ?

V.B.Lagardère fait partie de mes favorites pour les mois à venir. Sur Viacom également, je réitère mon avis positif. Et puis, parmi les valeurs à la qualité incontestable, il y a TF1, dont les scores d'audience confirment la justesse de la stratégie. Les programmes sont parfaitement ciblés et le public paraît captif comme si la chaîne était à péage. Une bonne note, également, pour NRJ. Quant à Vivendi Universal, je fais partie de ceux qui pensent que le titre ne vaut pas rien. La volonté du groupe de remonter la pente est évidente et, à 16 euros l'action, ce n'est pas un pari risqué. Un objectif de 25 euros est raisonnable, et bien plus si la spéculation s'en mêle.

Et en termes géographiques ?

V.B.Mes préférences vont aux États-Unis et à la Grande-Bretagne. En Europe, je privilégie la France, beaucoup moins risquée que l'Allemagne. En Australie, il faut s'intéresser à News Corp, et jouer la proie plutôt que le prédateur.

Entretien : T.B.

Envoyer par mail un article

VINCENT BÉNARD

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.