Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

TENDANCES

Le passé a de l'avenir

17/01/2003

L'histoire est plus que jamais une passion nationale. Ouvrages, magazines, feuilletons et chaînes de télévision se multiplient.

Nostalgie ? Quête de sens ? Besoin de repères ? Les Français s'enthousiasment de plus en plus pour l'histoire.« C'est un paradoxe national,confirme Georges Hatchuel, directeur général adjoint du Crédoc.Ce peuple est incontestablement attiré par l'avenir, mais éprouve en même temps un goût croissant pour le retour en arrière. »À la télévision, deux chaînes qui se consacrent totalement à ce goût français - La Chaîne Histoire (groupe AB) et Histoire (groupe France Télévisions)- s'offrent des pointes d'audience lors de la diffusion des grands procès. Les chaînes hertziennes taquinent elles aussi de plus en plus souvent le passé, là encore avec bonheur. LeNapoléonde France2, inspiré du livre à succès de Max Gallo, s'est inscrit parmi les records d'audience de la chaîne en 2002 avec plus de 8 millions de téléspectateurs en moyenne sur les quatre épisodes.

Atomisation locale

Mais c'est sur papier que les Français peuvent surtout assouvir leur passion. Si l'édition historique classique se maintient à des niveaux soutenus, l'histoire locale, généralement publiée chez de petits éditeurs, s'envole. Chaque commune de Bretagne ou presque propose une collection d'ouvrages consacrés à son passé. Des régions aussi limitées géographiquement que le Confolentais (Charente), par exemple, proposent plusieurs dizaines de livres d'histoire locale.

Cette atomisation géographique ne suffit plus : les Français creusent désormais avec ardeur l'histoire de leur propre famille. Le site de la Fnac offre actuellement pas moins de 120ouvrages destinés à guider les recherches qui feront renouer nos contemporains avec leurs ancêtres. Un Congrès de généalogie réunira les plus acharnés à Limoges, du 6 au 14 mai. Ce sport national compte aussi son magazine,La Revue française de généalogie(3,80 euros), diffusée à 36 000 exemplaires selon l'éditeur. En kiosques, celui-ci est loin d'être seul à revisiter le passé. On dénombre une dizaine de titres consacrés à l'histoire, d'Historia- le leader avec 91 800 exemplaires - àNotre Histoire,L'HistoireouHistoire événement.

Exploitant cette veine inépuisable, le groupe Michel Hommell décline en kiosques, depuis quelques années, différentes périodes historiques. L'idée est venue du directeur général deTélécâble satellite hebdo, Christian Castellani, chartiste de formation et passionné par l'Empire, qui a cédé à ses démons en lançant le magazineNapoléonen février 2000. Bien lui en a pris : le titre s'écoule aujourd'hui de 18 000 à 20 000 exemplaires par numéro, selon l'éditeur. Ont suivi un titre consacré à la Grande Guerre,14-18(15 000ex.),Guerre d'Algérie magazine(aujourd'hui menacé malgré ses 10 000ex. en moyenne) et le tout récentMagazine du xxe siècle, mis en place à 40 000 exemplaires.« Pour chacun, le point mort oscille entre 12 000 et 15 000 exemplaires »,précise le directeur des rédactions. L'histoire semble, décidément, avoir de l'avenir.

Envoyer par mail un article

Le passé a de l'avenir

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.