Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

TENDANCES

Beau fixe au nord, nuages au sud et sur le centre ...

31/01/2003

Le moral des Français varie selon les régions. L'étude annuelle de l'Observateur Cetelem dresse un état des lieux.

En matière de consommation, les inégalités ne sont pas exclusivement sociales. Dans son étude annuelle sur les comportements des Français, l'Observateur Cetelem évoque aussi des différences géographiques. Ainsi, un consommateur d'Île-de-France se révèle nettement plus optimiste qu'un habitant du sud-est. Quant au sentiment d'insécurité, il est plus exacerbé en province. L'étude détaille huit zones géographiques. Si les Franciliens sont positifs et hédonistes, c'est avant tout parce qu'ils sont jeunes (un sur deux a moins de 35 ans) et plutôt aisés. Du coup, ils tirent un bilan moins sévère des années écoulées et se montrent confiants dans l'avenir : la moitié d'entre eux estime que l'insécurité va reculer en 2003. Ils sont, par ailleurs, dépensiers. Leurs intentions d'achat sont les plus élevées de France, avec un penchant pour des produits liés à la maison, aux loisirs et aux voyages.« Consommer est un acte de plaisir pour cette population, particulièrement sensible aux marques et qui se dit ouvertement influencée par la publicité »,note l'étude.

Les habitants du nord (Nord-Picardie et Haute-Normandie) et du centre-est (Rhône-Alpes et Auvergne) sont plus mesurés. Mais ils restent optimistes. Sur un plan individuel, ils se disent satisfaits de leur capacité à investir. Pour eux, consommation rime avec recherche de confort, d'où une volonté d'investir dans l'habitat. Ils sont prêts aussi à payer plus cher pour des services et des conseils accrus. Dans l'ouest (Bretagne, Pays-de-la-Loire, Basse-Normandie, Poitou-Charentes), le moral est également au beau fixe. Ici, consommer revient à soutenir l'économie. Les ménages ne souhaitent pas réduire leur consommation.« Ils sont les plus nombreux à refuser de restreindre ou reporter les dépenses importantes. »

Au centre (Centre, Limousin, Bourgogne), en revanche, rien ne va plus. Les habitants sont beaucoup plus pessimistes et inquiets quant à la situation générale. Ils déplorent la dégradation de leur situation financière, de leur qualité de vie et évoquent une baisse de leurs achats futurs. Consommateurs exigeants et réfléchis, ils achèteront surtout, en 2003, des produits high-tech (hifi, télévision et micro-informatique).

Le prix le plus bas

Ciel ombrageux sur le sud-est (région Paca et Languedoc-Roussillon) et sur le sud-ouest (Aquitaine et Midi-Pyrénées). Dans cette dernière région, l'inquiétude se traduit par une recherche du prix le plus bas : soldes et promotions. Nuages sombres aussi à l'est (Champagne-Ardennes, Lorraine, Alsace et Franche-Comté). Pour ses habitants, consommer, c'est« souvent se faire avoir ».Résultat : l'exotisme ne les fait pas rêver. Ils ne connaissent ni l'achat d'impulsion ni l'attrait pour des produits nouveaux, différents ou d'avant-garde.

Voilà une étude qui devrait faire réfléchir les « marketers » encore perplexes sur la nécessité de privilégier les campagnes locales aux pubs mondiales uniformes.

Envoyer par mail un article

Beau fixe au nord, nuages au sud et sur le centre ...

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.