Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

L'AVIS DES SPÉCIALISTES

14/02/2003

Trois cabinets ont publié des études qui prêchent pour une évolution du modèle économique.

Eurostaf a réalisé une étude titrée Les Clubs de football.

L'Index football de la Bourse de Londres, portant sur les clubs de Premier League, a connu une pointe à 900 en 1996 (base 100 en 1992), avant de refluer aux alentours de 500points en 2000. Sans Manchester, le niveau serait descendu à 200, précise Eurostaf. Il faut rester réaliste quant à la capacité des clubs à accéder à la cotation, sans parler des performances boursières.

Estin&Co recommande de modifier la répartition des droits télévisuels.

Déjà, lorsque les droits se montent comme aujourd'hui à 380 millions d'euros, le cabinet trouve la répartition loin d'être optimale et les fonds mal utilisés. S'ils grimpent à 480 millions, la question se posera avec plus d'acuité. La ligue doit stabiliser les revenus des clubs. Un nouveau critère de répartition pourrait valoriser la gestion de la marque. Ce qui pourrait favoriser l'émergence de deux ou trois grands clubs français.

Le cabinet Bourse Finance Sport a voulu répondre à la question « Comment mieux financer le football ? ».

Il n'y a pas de corrélation entre performances sportives des clubs et évolution des cours, estime le cabinet. L'évolution semble plutôt en correspondance avec celle des indices boursiers, la relation la plus flagrante étant obtenue avec le Nasdaq. L'ensemble des clubs présentait à fin octobre 2002 un cours inférieur à celui de leur introduction, généralement en recul de 50 %.

T.B.

Envoyer par mail un article

L'AVIS DES SPÉCIALISTES

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.