Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

PREMIER MARCHÉ

JCDecaux: la croissance malgré tout

21/02/2003

Le groupe de publicité extérieure tient ses promesses en confirmant la progression de son résultat 2002.

Entre la crise économique en général et celle du marché publicitaire, l'impact de l'attentat du 11 septembre 2001 à New York sur la fréquentation des aéroports et la possibilité d'une guerre en Irak, rares sont les sociétés à être sorties indemnes de 2002 et à voir 2003 en rose. Quelques-unes, toutefois, font de la résistance, et JCDecaux en fait partie.

Pourtant, entre son activité de communication extérieure grand public et sa première place mondiale au classement des afficheurs présents dans le mobilier urbain, les aéroports et les gares, il y avait de quoi craindre pour les comptes du groupe. Mais le coeur de métier a tenu bon. Le mobilier urbain (la moitié du chiffre d'affaires) se porte bien et a soutenu la croissance du groupe. Et l'affichage grand format a finalement résisté.

Résultats conformes

JCDecaux a ainsi pu annoncer un chiffre d'affaires 2002 de 1,577 milliard d'euros, en hausse de 2,2 %. à périmètre et taux de change constants, le chiffre d'affaires a augmenté de 0,7 %, soit, selon le groupe, une croissance supérieure, pour la deuxième année consécutive, à celle du marché publicitaire et à celle du marché de la communication extérieure.« Ces résultats sont en ligne avec les prévisions faites par le groupe lors de la publication du chiffre d'affaires du troisième trimestre », précise JCDecaux.

Par activité, le groupe estime que la croissance du chiffre d'affaires 2002 est due à la très bonne performance du mobilier urbain (+ 5,3 % à données publiées et à données comparables), ainsi qu'à l'amélioration de l'affichage grand format (+ 7,6 % à données publiées et + 2,8 % à données comparables). En revanche, le transport a vu son chiffre d'affaires diminuer de 11,6 % à données publiées et de 13 % à données comparables.

Grâce à la poursuite de la stratégie de réduction des coûts, la rentabilité de l'entreprise n'est toutefois pas en péril. Mieux, Jean-Charles Decaux, président du directoire et codirecteur général, a confirmé que l'Ebitda devrait être en légère croissance par rapport à 2001.

Envoyer par mail un article

JCDecaux: la croissance malgré tout

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.