Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

PREMIER MARCHÉ

NRJ : de bonnes vibrations

11/04/2003

Le groupe a durement subi la baisse du marché publicitaire au mois de mars. L'année devrait marquer une stagnation de l'activité, mais des relais de croissance existent.

Que le média radio soit réactif à la conjoncture n'est pas un scoop. La bonne tenue des recettes de la régie NRJ en janvier et février fut donc une bonne nouvelle. La chute des rentrées à la mi-mars n'est qu'à moitié surprenante. La Bourse, d'ailleurs, n'a pas sanctionné le titre. Il s'est même redressé depuis cette annonce. Reste à savoir si NRJ est en bonne position pour profiter du redémarrage de l'économie lorsqu'il se manifestera.

Sur ce point, la réponse des analystes est positive. Le programme de réduction de coûts remplit son office et les changements au sein de la direction étaient plutôt attendus. Surtout, les relais de croissance paraissent prometteurs.« Du côté de la régie, nous apprécions les gros efforts entrepris dans la conquête de nouveaux budgets,explique Sébastien Villeroy, analyste médias chez ING.Des clients, particulièrement dans l'alimentation ou les produits ménagers, sont venus à la radio alors que leur communication était historiquement télévisuelle. »Tel est le cas, notamment, de Danone.

Une marque déclinable en chaîne TV

NRJ a aussi une carte à jouer en télévision. Le groupe bénéficie d'une marque très forte, pouvant être utilement déclinée dans le cadre de la télévision numérique terrestre (TNT).« C'est une formidable marque dans le domaine musical, qui pourrait rencontrer un grand succès à la télévision, mieux que les chaînes existantes,prédit un analyste.NRJ n'a rien à perdre à concourir. »Ce n'est donc pas étonnant si NRJ plaide pour l'établissement d'un calendrier détaillé de lancement de la TNT d'ici à novembre 2004. Marc Pallain, président de NRJ TV (le projet de chaîne de télévision généraliste du groupe), a d'ailleurs fait parvenir aux pouvoirs publics une série de propositions afin d'assurer le « succès » de la TNT. Outre l'élaboration de ce calendrier, le groupe radiophonique demande à l'État d'afficher clairement sa préférence entre TNT et ADSL (Internet haut débit).« Il faut que le gouvernement dise s'il préfère l'ADSL, sachant que le système ne pourra pas se substituer à la TNT »,a souligné Marc Pallain.

Quant au débat sur la levée de l'interdiction de certains secteurs à la publicité télévisée, il fait, certes, peser une incertitude sur l'activité future du groupe, mais de façon marginale (lire ci-dessous). Le réseau local protège ce dernier.

Envoyer par mail un article

NRJ : de bonnes vibrations

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.