Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

SECOND MARCHÉ

Médiagérance.com fait de la résistance

20/06/2003

Malgré une chute de l'activité, la rentabilité est préservée. Le cours est stabilisé, à un niveau bas. Le potentiel existe, à moyen terme.

Si les « dotcoms » ne sont plus des moutons noirs, appartenir au secteur de la communication n'est pas très tendance. Sauf à faire partie du hors-médias, créneau jugé défensif dans la conjoncture actuelle. Surtout pour les sociétés dont les clients sont assez nombreux pour éviter toute défaillance de taille, et répartis sur des secteurs variés pour lisser les à-coups. Pas étonnant, donc, que l'assemblée générale de Médiagérance.com se soit bien déroulée. Et pas uniquement parce que les codirigeants, Jean-Bernard Tailheuret et Franck Jaclin, en sont les principaux actionnaires.

Une activité en baisse

Médiagérance.com s'est dès l'origine concentrée sur le B to B, pour améliorer la productivité dans la communication hors-médias des grands groupes internationaux. L'intervention va de la conception à la réalisation de sites et portails Web, intranet et extranet, Internet mobile, CD-Rom, DVD, bornes interactives, plaquettes, mailing, panneaux et posters. Plus de 60 % des sociétés du CAC 40 font partie de ses clients.

Les chiffres 2002 montrent que l'exploitation a été préservée et les perspectives 2003 devraient prouver que la société fait de la résistance. Le chiffre d'affaires définitif s'est établi à 39,6 millions d'euros en 2002, soit un recul annuel de 10,4 %. Malgré cette baisse d'activité, le groupe a préservé son résultat d'exploitation, limité à une perte de 8 000 euros par la mise en place de mesures d'économies. La situation financière du groupe ne s'est pas alourdie, bien au contraire. Au 31 décembre 2002, l'endettement net se situait à 2,1 millions d'euros.

Sur 2003, l'amélioration de la rentabilité opérationnelle reste la priorité, ainsi que la consolidation de la structure financière. Il faudra serrer les boulons, car l'activité du premier trimestre marque un recul de 14 % et se situe à 9,6 millions d'euros. Mais les mesures prises en 2002 et la plus forte valeur ajoutée générée en 2003 par les activités combinant informatique et communication, devraient conduire, selon Médiagérance.com à dégager une exploitation positive sur ce premier trimestre.

Envoyer par mail un article

Médiagérance.com fait de la résistance

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.