Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

BOURSES EUROPÉENNES

ZenithOptimedia voit le ciel s'éclaircir

11/07/2003

La dernière étude de l'agence médias est plutôt rassurante. Et montre la prudence des sociétés du secteur de la communication dans leurs prévisions de résultat.

Le marché publicitaire mondial devrait connaître une légère reprise cette année, en dépit de la guerre en Irak et de l'épidémie de Sras, grâce notamment à la vigueur du marché américain. »Telle est l'analyse de ZenithOptimedia dans sa dernière étude. Côté chiffres, c'est aussi rassurant. La croissance pourrait atteindre 2,9 % en 2003. Mieux : la reprise devrait être plus nette l'an prochain. La filiale commune de Publicis et de Cordiant a même relevé sa prévision de croissance pour 2004 à 4,7 %, contre 4,4 % attendus en décembre dernier. Certes, l'Europe n'est pas vraiment la locomotive. La croissance devrait être de 2,7 % cette année et de 4,7 % en 2004 aux États-Unis tandis que la croissance serait limitée à 1,7 % cette année sur le Vieux Continent, avant une hausse plus marquée de 4,1 % l'an prochain.

Chiffres de septembre très attendus

Au regard de la croissance des produits intérieurs bruts attendue dans les économies occidentales, ces scores sont plus que raisonnables. Il est vrai qu'ils bénéficient de ce que les économistes appellent un « effet de base » : plus dure a été la chute, plus fort est le rebond. De l'avis des analystes, les sociétés du secteur n'ont pas encore, et souvent volontairement, pris la mesure de cette amélioration dans leurs prévisions de résultat. Pour deux raisons. La première tient à l'histoire récente. Les « profit warnings », ces alertes sur résultats que les groupes cotés en Bourse sont obligés d'émettre lorsque la situation est moins bonne qu'espéré, conduisent à des réactions boursières virulentes. Il n'y a que des coups à prendre à voir la vie plus rose qu'elle ne se révélera... Ensuite, l'environnement économique reste malgré tout instable et la visibilité est plus que limitée. Il faudra sans doute attendre septembre pour que les chiffres soient officiellement revus, à l'occasion de la publication de l'activité du premier semestre. En attendant, l'étude de ZenithOptimedia a eu un impact restreint sur les valeurs de communication qui dépendent plus, pour certaines d'entre elles, de facteurs propres. Comme l'ouverture des secteurs interdits pour TF1, l'issue de la bataille concernant Cordiant pour Publicis ou sa réorganisation pour Havas.

Envoyer par mail un article

ZenithOptimedia voit le ciel s'éclaircir

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.