Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

TENDANCES

Strings et vieilles dentelles

28/08/2003

Le cahier de mode du bureau de tendances Promostyl dresse les tendances de la lingerie pour 2005, résolument décomplexée.

Plus de tabous. Ou presque. Il est bien loin le temps de la dentelle blanche ou des innocentes fleurettes. L'été 2005 sera torride, c'est en tout cas ce qui ressort du cahier de tendances conçu par Promostyl. Le bureau de style, qui existe depuis 1967, étudie la mode, le design, les styles de vie et travaille avec des acteurs du secteur comme Chantelle, Sara Lee ou Le Bourget. Son équipe de stylistes a dégagé quatre tendances fortes pour 2005, dans un cahier qui sera présenté lors du Salon de la lingerie de Lyon, du 6 au 8 septembre. La première s'articule autour des nouvelles technologies, avec des matières modernes et arachnéennes.« On vit dans le culte de l'ultralight,explique Juliette Viale, styliste chez Promostyl.Dans la lingerie, cela se traduit par un côté impalpable, transparent et léger. il y a, par exemple, dans les collections des strings quasi invisibles... »Ces derniers, autrefois réservés aux circuits de distribution interlopes, continuent leur success story. Un carton qui n'a rien d'un feu de paille, puisqu'aujourd'hui, il se vend autant de strings que de culottes. Surprise : pas si complexées qu'on pourrait le croire, les femmes n'éprouvent nul besoin d'avoir une silhouette irréprochable pour en porter.« Les modèles se vendent même en taille 50-52 »,constate-t-on chez Promostyl.

Bio, totem ou bazar

Plus bucolique, la tendance « Bio » s'adresse à une femme proche de la nature, avec des réinterprétations de modèles rétro, dans des tissus un tantinet désuets comme la broderie anglaise, dans un« esprit première communion »,précise-t-on chez Promostyl. Moins faussement angélique, la tendance « Totem », dans des tons rouges et noirs et des imprimés ethniques, s'adresse à la femme libérée.« La lingerie rouge ou noire était autrefois considérée comme vulgaire, mais elle n'est plus du tout connotée aujourd'hui »,souligne Juliette Viale. On n'hésite plus à dépareiller ses sous-vêtements et à mélanger les imprimés, toutes choses qui auraient fait hurler les arbitres de l'élégance il y a encore quelques années.« C'est Dim qui a ouvert la brèche avec ses Décoordonnés que l'on peut mélanger à loisir »,remarque Lysiane de Royère, directrice de la communication de Promostyl. Enfin, la tendance « Bazar » montre que le romantisme n'est pas mort : elle allie dentelles, rubans et couleurs roses dans une atmosphère de boudoir ultraféminine, à la manière de la marque Fifi Chachnill.

La lingerie offre un visage décomplexé, même si quelques blocages persistent :« La lingerie totalement transparente ne prend pas,souligne Juliette Viale.Il est encore tabou de montrer la pointe de ses seins, par exemple. On préfère les jeux entre la transparence et l'opacité. »Pour l'heure, chez Promostyl, on prédit le retour du body, grand succès des eighties que l'on croyait pourtant réservé à Steph de Monac', périodeOuragan.Last but not least, une nouvelle qui devrait faire des heureux : le retour, dans les années à venir, du porte-jarretelles, plus pratique et relooké.

Envoyer par mail un article

Strings et vieilles dentelles

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.