Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

TENDANCES

Dans la famille télé, je voudrais...

06/11/2003

Petits ou gros consommateurs de télévision, fous d'infos ou accros de la télé-réalité... Médiamétrie établit une nouvelle typologie des téléspectateurs.

Etes-vous « picoreur » ou « boulimi-que », « infomane » ou « sélectif », « esseulé » ou « banc d'école » ? Si vous êtes l'un plutôt que l'autre, vous ne regardez pas la télévision de la même manière et vous ne consommez pas les mêmes programmes, affirme Médiamétrie. S'inspirant des sociostyles, l'institut d'audience a établi une nouvelle typologie des téléspectateurs, sur la base des données issues de son panel habituel. Intégrée dans les semaines à venir au logiciel d'analyse TéléReport Individus, celle-ci va permettre de qualifier le public des différents programmes, assure Médiamétrie.« Il s'agit de classer les téléspectateurs non plus seulement en fonction des critères classiques, comme l'âge par exemple, mais selon leur mode de consommation de la télévision et le temps d'écoute consacré à chaque genre de programmes »,explique Olivier Appé, le directeur du département TV de Médiamétrie.

Cette typologie s'organise autour de deux axes, en opposant d'une part petits consommateurs de télévision (moins de trois heures par jour) et gros consommateurs, d'autre part accros de télé-réalité et consommateurs de journaux d'information. Sept familles sont ainsi établies. Les deux premières, suréquipées en matériel audiovisuel et informatique, consomment la télévision avec parcimonie. Ce sont d'abord lespicoreurs(23 % des téléspectateurs), que l'on trouve plutôt dans les foyers CSP +. Près d'un tiers reçoivent une offre élargie, câble et/ou satellite. Il s'agit en grande majorité de jeunes (4-24 ans), chez qui la durée d'écoute quotidienne ne dépasse pas une heure, dont 27 % consacrés aux chaînes thématiques. Ce sont aussi les plus cinéphiles. Lessélectifs(24 %) sont les aînés des précédents (25-49 ans). Également CSP+ et équipés d'une offre élargie, ils regardent la télévision 2 h 20 par jour, dont 18 % consacrés aux chaînes thématiques.

Les enfants toujours aussi téléphages

Dans les consommateurs moyens, Médiamétrie range lesinfomanes(25 %). Plutôt âgés (70 % de plus de 50 ans) et inactifs, ces foyers de deux personnes regardent la télévision en moyenne 4 h 25 par jour, dont 20 % consacrés aux journaux d'information. Les 4-14ans, eux, sont classés dans lesbancs d'école(6 % des téléspectateurs). Leur consommation TV est plutôt élevée : 3 h 45 par jour, et se concentre sur les séries (18 % du temps TV) et les dessins animés (15 %). La plupart vivent dans des foyers suréquipés en matériel audiovisuel et leurs parents sont employés, ouvriers ou de profession intermédiaire.

Deux catégories se distinguent par leur appétit pour les programmes de télé-réalité. Lesnormés(10 %) regardent la télévision 3 h 35 par jour en moyenne, essentiellement des séries et des films. La plupart ont entre 25 et 49 ans, les deux tiers sont des femmes et vivent dans des foyers de trois à quatre personnes, suréquipés et très cinéphiles. Lesboulimiques(6 %) ressemblent aux « normés », sauf qu'ils regardent la télé 5 h 45 par jour en moyenne. Enfin, lesesseulés(6 %) regroupent essentiellement des femmes, âgées et seules. Sans surprise, elles battent tous les records d'écoute, avec pas moins de 8 h 40 par jour, dont 18 % pour les seules fictions.

Envoyer par mail un article

Dans la famille télé, je voudrais...

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.