Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

TENDANCES

L'information d'entreprise, combien de divisions ?

13/11/2003

Réponse : 430 millions d'euros et quelque 28 000salariés, selon une étude de l'Ujjef, qui souligne aussi la percée du Web dans ce secteur encore dominé par le papier.

Il y a un an, l'Union des journaux et journalistes d'entreprise de France (Ujjef) publiait le premier volet de son étude sur l'état des lieux de l'information d'entreprise en 2002, portant sur l'audience des différents supports auprès du grand public. Aujourd'hui, c'est le poids économique de ce secteur qui est à l'honneur - une première. Douze mois pour un second volet, n'est-ce pas un peu long ? Explication de Roland Cayrol, directeur de l'institut CSA, chargé de l'étude par l'Ujjef : « Nous avons rencontré une difficulté importante : la moitié des responsables que nous avons interrogés, dans 200entreprises et collectivités de plus de 500salariés, sont incapables d'évaluer le budget global consacré à l'information d'entreprise dans leur société. » Car celle-ci est souvent partagée entre plusieurs directions.« Il se peut donc que le résultat auquel nous sommes parvenus soit en dessous de la réalité »,prévient Roland Cayrol.

Le résultat ? Hors salaires, routage et affranchissement, le budget alloué à l'information écrite dans les entreprises s'est élevé à 430,6 millions d'euros en 2002. Les sociétés de moins de 1 000 salariés ont investi en moyenne 128 000 euros, celles de plus de 1 000salariés, 207 500 euros. Ce qui donne une moyenne globale de 155 000 euros. En termes d'effectifs, l'information d'entreprise occupe neuf salariés par établissement, dont six à plein temps et trois à temps partiel. D'où une masse salariale de 25 000personnes, à laquelle il convient d'ajouter 3 000salariés dans les agences spécialisées.

Quatorze supports papier par entreprise

Parmi les supports utilisés pour véhiculer l'information d'entreprise, le Web effectue une percée. Respectivement 83 % et 82 % des sociétés indiquent disposer de ce type d'outil.« Quelque 37 % possèdent un e-magazine,souligne Éric Bentot, patron de l'agence Tagaro (DDB).Ce qui est un bon chiffre, compte tenu des difficultés des entreprises à débloquer les budgets pour la réactualisation des contenus. »Le papier reste cependant le support dominant : 94 % des responsables interrogés déclarent disposer de journaux, magazines et autres lettres. L'émiettement reste à cet égard la norme : chaque entreprise compte en effet quatorze supports papier en moyenne !

« C'est une situation révélatrice des enjeux de pouvoir qui perdurent au sein des entreprises,analyse Édouard Rencker, président de l'agence Sequoia.Bien souvent, les directions de la communication n'ont pas la haute main sur tous les supports. »Nombre d'entreprises souhaitent néanmoins des instruments plus fédérateurs et demandent aux agences de les accompagner dans une approche globale.« Nous passons d'un monde d'exécution à un monde de conseil,relève Éric Bentot.La part des honoraires ne cesse d'augmenter dans nos revenus. »Signe des temps : l'Ujjef change d'ailleurs de signature, et troque « L'information d'entreprise » pour « Communication et entreprise ».

Envoyer par mail un article

L'information d'entreprise, combien de divisions ?

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.

Plus d’informations sur les agences avec les Guides Stratégies