Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

TENDANCES

Il n'y a que mailles...

12/02/2004

Le tricot effectue un retour en force dans les loisirs des fashion victims.

Sur les tournages hollywoodiens, une nouvelle manie s'est emparée des stars. Il ne s'agit ni d'un régime révolutionnaire, ni de substances illicites, ni de pratiques que la morale réprouve... Julia Roberts, Cameron Diaz, David Arquette et même le virilissime Russell Crowe ont été récemment surpris en flagrant délit de... tricotage ! Un point à l'endroit, un point à l'envers, tel est le nouveau mantra des happy few. À New York, le nouveau lieu hype est le Knit New York (« Tricot New York »), où l'on peut apprendre le point de riz, à condition de s'inscrire sur une liste d'attente. La très sérieuse association américaine du tricot a publié une étude selon laquelle l'activité réduit le stress. Il gagne aussi en popularité, puisque la part de tricoteuses de moins de quarante-cinq ans est passé de 9 % à 18 % de 1996 à 2002. Et cela ne fait que commencer.« Le tricot est un nouveau type de yoga »,n'hésite pas à affirmer Lily Chin, auteur deThe Urban Knitter(« Le Tricoteur urbain »), best-seller outre-Atlantique.

La comparaison est audacieuse mais pas aberrante : relaxation, contact avec la matière... Le tricot permettrait de se ressourcer aussi sûrement qu'une balade en forêt. La France n'est pas épargnée par le phénomène. Le club virtuel Tricot nordique, lancé en juillet 2002 (groups.yahoo.com/ group/tricotnordique) compte près de deux cents membres, dont la moyenne d'âge n'excède pas la trentaine d'années. De nombreux « blogs », journaux de bord sur Internet, essaiment. Les tricoteuses y font suivre la progression de leurs ouvrages.

Tisser du lien social

« Pendant longtemps, le tricot faisait un peu " mamie moumoute" ,constate avec humour Vincent Grégoire, « tendanceur » chez Nelly Rodi.On planquait ses aiguilles, de la même manière qu'on n'osait pas dire qu'on s'adonnait à la broderie ou au macramé... Avec l'obsession du produit customisé, revient le goût du produit fait main, avec ses petits défauts, poétiques et humains. Tricoter, c'est se vider la tête, mais c'est aussi offrir de l'amour, lorsqu'on réalise une écharpe ou un pull pour quelqu'un. »

Les marques, finaudes, ont ressorti pelotes et aiguilles : aux États-Unis, les accros du tricot n'hésitent pas à débourser 979 dollars pour un kit de chez Malo, marque de cachemire italienne. Urban Outfitters, chaîne de vêtements et de décoration, vient de lancer, elle aussi, un kit permettant de se tricoter une écharpe « branchouille » ou des jambières fashion, le tout pour 18 dollars.« Des marques comme Phildar ont réagi très vite, en proposant des laines modernes, fluo ou mêlées de coton,constate Catherine Bézard, rédactrice en chef adjointe deModes et Travaux, titre qui a été lifté, avec de nouvelles équipes, il y a un an et demi.Nous travaillons avec des boutiques parisiennes branchées, comme La Droguerie ou le rayon mercerie du Bon Marché. Dans notre nouvelle formule, nous voulions développer une rubrique tricot importante, car ce loisir connaît le même engouement que pendant les années soixante-dix. »

Non content d'apporter bien-être et assurance de porter des pièces originales, le tricot permettrait aussi de tisser du lien social...« C'est un truc de filles où l'on s'échange des conseils, des modèles, où l'on crée un réseau sensible et humain,estime Vincent Grégoire.« L'activité permet aussi de retrouver le goût de l'effort et le plaisir de prendre son temps, des valeurs un peu oubliées par les jeunes générations. »

Envoyer par mail un article

Il n'y a que mailles...

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.