Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Art de vivre

Les Français toujours traditionnels

27/01/2005

En dix ans d'existence, le salon Maison&Objet, organisé par le Safi (1), s'est fait l'écho des évolutions du marché de l'art de vivre. Il a assisté au doublement du marché de la cuisine, qui a atteint 1,73 milliard d'euros, hors électroménager, en 2002. Il a aussi vécu la croissance des accessoires de décoration et de textile d'ameublement (+2% de ventes en 2002). D'après l'Insee, en 2003, l'équipement du logement représentait 4,7 % des dépenses de consommation des ménages, devant l'habillement (3,6 %) et la santé (3 %). Si l'on tient compte de tous les frais liés au logement (loyer ou crédit immobilier, chauffage, éclairage), le domicile représente 23,8 % du budget des Français. Les attentes sont à la hauteur des efforts financiers. D'après une étude Cetelem de 2002, portant sur les « facteurs de conquête du bonheur individuel », l'habitat arrive en tête avec 63 % des réponses, suivi du travail (59 %) et les loisirs (48 %).

Le design, lanterne rouge

Pourtant, malgré tous les discours sur l'intérêt croissant pour la décoration, les goûts des Français restent très traditionnels. D'après l'Internet Positioning European Association (Ipea), le style rustique orne 25 % des foyers hexagonaux, le classique 22 %, tandis que le luxe et le contemporain ne représentent chacun que 6 % des intérieurs. Si l'on interroge nos compatriotes sur leur ambiance rêvée, le rustique arrive toujours en tête (32 %), suivi des styles loft, néo-classique et campagnard (12 % chacun). Le moderne-design n'arrive qu'en dernier, avec 8 % des réponses, ex-aequo avec l'ambiance romantique et le studio. On est loin du raz-de-marée promis par les gourous du design. Mais la tendance est en train de changer, assure Étienne Cochet, le directeur du salon Maison&Objet :« Le style rustique, qui représentait autrefois 80 % du chiffre d'affaires, est en pleine régression. D'ailleurs, les fabricants de meubles classiques sont en difficulté. »

(1) Salons français et internationaux. Maison&Objet, du 28 janvier au 1er février, Paris-Nord Villepinte.

Pascale Caussat

Envoyer par mail un article

Les Français toujours traditionnels

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.