Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Tarifs

Une jungle en voie de simplification

23/03/2006

I Iest encore un domaine dans lequel les opérateurs doivent perfectionner leur offre pour convaincre le grand public de franchir nombreux le pas du haut débit : la tarification. Sa complexité et la crainte de ne plus maîtriser ses dépenses est mise en avant aux États-Unis comme en Allemagne pour justifier les appréhensions des consommateurs. En France, Orange facture ses clients au mégaoctet ­téléchargé (10 euros pour 25 Mo, ce qui équivaut à une heure de télévision), tandis que SFR conjugue la facturation à la minute (télévision en direct) augmentée du prix de la connexion à Vodafone live, le forfait (7 euros pour le bouquet CanalSat) et le paiement au téléchargement (1 euro l'épisode de la série 24 ).

Là aussi le marché devrait arriver à maturité, estime le président du forum UMTS, qui prédit l'arrivée de formules simplifiées, comme l'illimité. Un illimité payant : le but du jeu pour les opérateurs, qui ont payé leurs licences UMTS à prix d'or (20 milliards d'euros pour France Télécom en Europe), est bien de faire grimper la facture du client. Au Japon, rappelle Jean-Pierre Bienaimé, le ­revenu mensuel par client (Arpu) était de quelque 50 euros pour l'opérateur DoCoMo, avant d'atteindre 75 euros avec la 3G. En France, l'Arpu était de 30 euros fin 2005. À l'horizon 2012, estime prudemment le Forum UMTS, l'augmentation de ce revenu moyen mensuel devrait être de 7,50 euros en France et de 9,50 euros en Asie.

Envoyer par mail un article

Une jungle en voie de simplification

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.