Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

L'e-luxe vu par...

22/11/2007

Armen Petrossian, PDG de Petrossian

" Développer efficacement notre clientèle, voilà aujourd'hui la question centrale chez tous les acteurs du luxe. Petrossian est présent depuis longtemps sur le Web et fut l'un des premiers à implanter un site Internet aux États-Unis, c'était en 1998. Firstluxe apporte une réponse nouvelle en termes de stratégie sur Internet. On évite le côté dévalorisant du Net et les contrefaçons, sans concurrencer ses propres enseignes. Bref, on est dans un rapport " gagnant-gagnant". »

Olivier Mellerio, président de la joaillerie Mellerio

" Il y a cinq ans encore existait une très forte résistance à l'utilisation d'Internet. Non seulement parce que les maisons souhaitaient garder la main sur une distribution par essence sélective, mais aussi parce qu'elles craignaient la contrefaçon. L'évolution des technologies a largement fait changer la donne... »

Jean-Christophe Bedos, président de Boucheron

" Vendre sur Internet est tabou pour de nombreuses marques de luxe, mais pas pour Boucheron. Nous avons décidé de nous mettre à la place de notre clientèle plutôt que de rester dans la posture des acteurs de ce marché, un peu méprisante vis-à-vis de l'e-commerce. La seule chose qui puisse dévaloriser une marque sur Internet, c'est la baisse de la qualité des produits ou de ses services. L'objectif n'est pas de séduire une clientèle nouvelle, mais d'accompagner l'évolution des acheteurs de la maison. Pour d'autres postes de dépenses, nos clients consomment déjà sur le Web. Nous montrons que nous vivons dans notre époque et proposons un canal complémentaire de nos magasins. »

Envoyer par mail un article

L'e-luxe vu par...

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.