Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Énergie

EDF en plein paradoxe

28/02/2008

Souscripteur de l'étude Domes'TIC, EDF tente de mieux comprendre comment ses clients particuliers utilisent les nouveaux outils de communication et gèrent leur consommation d'énergie. « La révolution du multimédia et des NTIC [nouvelles technologies de l'information et de la communication] a commencé. Le « multitasking » [multitâche]est en route et les usagers n'ont plus le même rapport aux objets communicants, gourmands en électricité », explique Olaf Maxant, en charge de l'innovation au pôle Recherche et Développement d'EDF. Le paradoxe, c'est que cet afflux d'appareils énergivores (« box » Internet, écrans LCD, ordinateurs, etc.) ne comble pas de joie l'opérateur national. Car Bruxelles menace de pénaliser les consommations excessives d'énergie. D'où l'intérêt pour EDF de conscientiser ses clients, et donc de savoir comment ils utilisent l'énergie électrique à leur domicile.

Des outils via une « e-boutique »

L'énergéticien prépare une série de conseils pour mieux consommer et propose déjà des outils sur son « e-boutique », comme ce coupe-veille qui se place derrière les appareils et les éteint s'ils restent allumés trop longtemps. « Les appareils en veille représentent 5 % de l'électricité consommée en France, ce qui équivaut à plusieurs tranches de centrales nucléaires. C'est considérable », rappelle Olaf Maxant.

Envoyer par mail un article

EDF en plein paradoxe

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.