Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Suivre l'exemple de la presse pro

Oui aux contenus tarifés, s'ils sont vraiment pointus

30/04/2008

Combien les internautes sont-ils prêts à payer pour accéder à de l'information en ligne ? Cette question cruciale n'est toujours pas tranchée. À l'heure d'un premier bilan, c'est toutefois la presse professionnelle en ligne qui semble tirer le mieux profit de la stratégie payante. Grâce à ses contenus à forte valeur ajoutée, elle fait fonctionner à plein le modèle mixte, incluant gratuit et payant. Ce modèle est aussi celui d'éditeurs plus grand public. Capital.fr a ainsi lancé un abonnement « premium » à 39 euros mensuels. L'offre, destinée aux boursicoteurs, inclut une lettre boursière, cinq ou six conseils boursiers quotidiens, des avis de « brokers »... Lesechos.­fr, un des rares sites essentiellement payants de la presse, a plus de difficultés à faire venir les internautes, bien qu'il mette désormais à leur disposition des contenus gratuits. Difficile de valoriser son image auprès de lecteurs persuadés que tout est soumis au paiement... Mais les partisans du modèle gratuit viennent à leur tour chasser sur le terrain de l'information spécialisée. Rue 89 lancera en septembre un minisite « pédagogique » consacré à l'économie, qui visera autant le consommateur que le boursicoteur, et un autre destiné à l'investigation locale, qui débutera à Marseille.

Envoyer par mail un article

Oui aux contenus tarifés, s'ils sont vraiment pointus

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.