Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

ETUDE

La VPC en tête

18/12/1998

La vente par correspondance (VPC) est en forme. Selon une étude de la Banque de France, l'activité des entreprises généralistes de ce secteur a augmenté de 5% en valeur et de 4,5% en volume sur les dix premiers mois de 1998 par rapport à la même période de 1997. Ces progressions placent la VPC généraliste à plus d'un point au-dessus du commerce de détail qui enregistre, sur la même période, un gain de 3,6% en valeur et de 3,3% en volume.«La VPC a particulièrement bien tiré profit de l'accélération de la consommation des ménages en 1998 et de l'embellie du secteur textile-habillement qui est encore le socle des grands généralistes»,indique-t-on à la Banque de France. Pour cette seule branche de la VPC, les ventes ont ainsi progressé de 4,8%, en valeur comme en volume. Après avoir vu son poids relatif décroître légèrement, mais régulièrement de 1994 à 1997, la VPC devrait continuer à progresser. Selon la Banque de France, l'exercice«mitigé»de 1997 est dû à«une période de transition marquée par de très fortes réorganisations internes». La France est le troisième marché européen en VPC généraliste et spécialiste avec 48milliards de francs de chiffre d'affaires en 1997, ce qui représente une augmentation de 2,6% par rapport à 1996. Elle se classe derrière l'Allemagne (132milliards de francs) et le Royaume-Uni (64milliards de francs).

Envoyer par mail un article

La VPC en tête

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.