Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

ÉTUDE

De l'utilité du consumer

15/10/1999

Les consumer magazines méritent-ils les budgets conséquents qui leur sont consacrés ? Rien n'est moins sûr, si l'on en croit l'étude qualitative exploratoire menée par l'institut Louis Harris et Jaune Passion Communication, dirigé par Pascal Toury. Certains consumer (ou magazines de marque) passent inaperçus et sont donc réalisés en pure perte, tandis que d'autres obtiennent un résultat inverse à celui qu'ils cherchent à véhiculer.« Dans un choix de titres classiques et de consumer, les gens repèrent rapidement ces derniers, les associent à la publicité et adoptent d'emblée un regard distancié », constate Hélène Joly, qui a réalisé l'étude chez Louis Harris. Dans un deuxième temps seulement, les lecteurs se réapproprient les titres qui répondent à « une véritable fonction ». C'est le cas des inflights qui occupent le temps des voyageurs, des titres du secteur agroalimentaire lorsqu'ils apportent des services, des recettes ou des informations sur les nouveaux produits, et des consumer du secteur automobile, qui valorisent et rassurent le consommateur après l'achat. Parmi les quatre principales familles de consumer (transports, automobile, téléphonie et médias), au moins une n'a pas de raison d'être, conclut Hélène Joly qui se refuse à plus de précisions.

Envoyer par mail un article

De l'utilité du consumer

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.