Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

ÉTUDE

Les Français face aux crises

10/12/1999

Quand on a à gérer une crise, mieux vaut ne pas être une marque connue et ne pas travailler dans l'agro-alimentaire. C'est en tout cas ce qui ressort de l'étude menée par le groupe CSA TMO pour le compte de l'agence de relations publiques Edelman à l'occasion d'un séminaire organisé le 30novembre sur le thème «De Perrier à Coca-Cola, dix ans de gestion de crise». Les résultats de l'enquête montrent clairement que les deux tiers des Français évoquent spontanément des crises liées à l'univers alimentaire. Une personne interrogée sur deux cite ainsi le cas Coca-Cola devant la crise de la vache folle (48%) et le poulet à la dioxine (41%). Fait notable, la méfiance peut se prolonger longtemps après la crise. Ainsi, 24% des Français s'interrogent encore sur Eurotunnel, 24% sur Coca-Cola et 21% sur la Josacine. Quelle qu'en soit la rationalité, le jugement que portent les Français sur les marques touchées par une crise ne peut être ignoré. La malchance domine pour les produits alimentaires. L'incompétence est plutôt associée aux produits techniques (Mercedes, Speedy, Eurotunnel) et la malhonnêteté aux produits liés à la santé (Josacine). Enfin pour clore le tableau, 57% des Français estiment que les crises vont se multiplier à l'avenir.

Envoyer par mail un article

Les Français face aux crises

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.