Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Chaises musicales

06/07/2006 - par Alexandre Debouté

Le récent jeu de chaises musicales à la tête des groupes EADS, SNCF et RATP pourrait bien causer quelques dégâts collatéraux dans les services de communication et, par ricochet, au sein des agences. Un grand patron du secteur n'assure-t-il pas que, dans 85 % des cas, un changement de management chez un annonceur donne lieu à une compétition d'agences ou à la remise en cause d'un appel d'offres en cours ?

Continuer malgré les soubresauts

En l'occurrence, la RATP mène ­depuis quelques semaines, via Gibory Consultant, une consultation auprès de six groupes d'agences. Officiellement, les agences, qui ont remis leurs recommandations la semaine dernière, planchent toujours sur le sujet. Mais à ce jour, on ne se sait pas encore si Gilles Alligner, directeur de la communication de la RATP, suivra sa présidente Anne-Marie Idrac à la SNCF. Rien n'est moins sûr.

Il semble en tout cas acquis que le directeur de la communication de la SNCF, Bernard Emsellem, lui, restera en place et ne suivra pas Louis Gallois, qui a rejoint la coprésidence d'EADS, selon les dires de Guillaume Pépy, le numéro deux de la SNCF. « Nous ­continuons malgré les soubresauts, indique le responsable d'une des agences en lice sur le budget RATP. Mais on imagine mal comment un changement de direction à la RATP ne jouerait pas sur la suite de l'appel d'offres. »

De fait, on ne sait rien encore de la garde rapprochée qui conseillera en communication le nouveau patron de la régie, Pierre Mongin, ancien ­directeur de cabinet de Dominique de Villepin.

Envoyer par mail un article

Chaises musicales

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.