Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Bruno Saint-Hilaire en quête d'habits neufs

30/08/2007 - par Alain Delcayre

Le spécialiste des vêtements extensibles Bruno Saint-­Hilaire change tout et veut le faire ­savoir. Engagée, depuis l'arrivée de sa nouvelle direction en mai 2006, dans un nouveau projet de développement, la marque vient de lancer un appel d'offres sur l'ensemble de sa communication auprès de quatre agences : Australie, June 21 (la nouvelle agence de Jean-Pierre Villaret et Jean-Marc Benoît), Pascal&Thierry (DDB) et Quelle belle journée.

Jusqu'à présent, Bruno Saint-Hilaire n'avait jamais vraiment eu de discours de marque. Cela doit changer, lance Valérie Latgé-Prion, directrice de la communication. Nous comptons également fusionner la communication de nos lignes homme et femme, profitant d'une modernisation de nos gammes. Les produits féminins, trop méconnus, ne représentent que 40 % de notre chiffre d'affaires. »

Rajeunir la cible

Ces quatre dernières années, la marque s'était appuyée sur une campagne TV exclusivement axée sur sa ligne homme, signée par l'agence Loeb (Publicis) et mettant en scène Steve McQueen. « Cela nous a permis de faire passer notre notoriété de 18 % à 34 % entre 2003 et 2006, ajoute Valérie Latgé-Prion. Mais il nous faut désormais travailler sur notre image. » L'objectif est de toucher une cible plus jeune (à partir de 40 ans) et non plus essentiellement au-delà de 50 ans. Pour cela, Bruno Saint-Hilaire dispose d'un budget d'environ 1 million d'euros. Les premières actions de communication sont prévues pour mars prochain.

Envoyer par mail un article

Bruno Saint-Hilaire en quête d'habits neufs

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.