Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Le réveil de la CNP ?

26/06/2008 - par Alain Delcayre

La CNP Assurances, premier assureur de personnes en France, avec un chiffre d'affaires de 31,53 milliards d'euros en 2007, prépare une consultation d'agences portant sur son budget publicitaire, géré depuis dix ans par l'agence DDB Paris. L'an dernier, les investissements médias de la CNP ont représenté 9,5 millions d'euros selon TNS Media Intelligence. Cet appel d'offres annoncerait-il un renouveau publicitaire pour la filiale de la Caisse des dépôts et consignations ? On peut l'espérer tant le groupe d'assurances n'a guère brillé ces dernières années en la matière, lui qui avait pourtant marqué les années 1990 avec sa saga sur l'air de la Valse n° 2 de Chostakovitch. Inaugurée en 1993 avec le spot mémorable de Lars Von Trier, « La Rue de la vie », la saga lancée par l'agence Australie s'était enrichie deux ans plus tard d'un film, très remarqué, réalisé par Roland Joffé : « La Naissance. » Le dernier opus, « D'une vie à l'autre », signé DDB et réalisé par Philipp Stoelzl, remonte à 2003.

Ancien chef du service de presse à Matignon sous le gouvernement Juppé, puis à la présidence de la République jusqu'en 2007, Agathe Sanson, qui a repris la direction de la communication de la CNP depuis le début de l'année, suite au départ à la retraite de Jean-Louis Lepeigneux, espère sans doute renouer avec cet âge d'or publicitaire de la marque. Les agences qui seront consultées ont donc un sacré défi à relever, sans compter que la CNP ne dispose pas de points de vente, la distribution de ses produits passant notamment par les réseaux de La Poste et des Caisses d'épargne.

Envoyer par mail un article

Le réveil de la CNP ?

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.