fbpx

Vous êtes ici

CONFÉRENCES STRATÉGIES 2021

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

PAROLE DE PARTENAIRE

3 QUESTIONS A SANDRINE CLION, DIRECTRICE GÉNÉRALE, IMEDIACENTER

08/09/2021

Quel bilan pour l’univers retail tirez-vous sur le 1er semestre 2021 ?  

La grande distribution, pendant les périodes de confinement comme au sortir, a été un moteur du tissu local. Aux côtés de notre partenaire Auchan, nous avons constaté une accélération de la transformation des comportements d’achat des Français. Les contraintes sanitaires ont permis au drive et drive piéton de conquérir de nouveaux clients. Nous avons vu croître la proportion de clients mixeurs, qui fréquentent à la fois les canaux physiques et online. Si le drive ou la livraison ont prouvé leur capacité à rassurer tout en apportant un confort de service ; les magasins physiques se sont maintenus tant en termes de CA que de fréquentation. Sur le premier semestre, nous retrouvons un trafic important, bien que nous sommes vigilant quant à l’impact de l’instauration du pass sanitaire dans les centres commerciaux. Cela nous fait dire, malgré de nombreux signaux encourageants, que nous ne sommes pas encore totalement sortis de la « crise ».

 

L’un des enjeux du commerce de demain reste le phygital, quel est le rapport de force entre commerce online et physique ?

Rappelons avant tout que les commerces n’ont réouverts pleinement qu’en mai dernier. Au global, la dynamique est positive pour les points de vente physique. Mais à nouveau, nous préférons rester vigilants dans le cas de certains territoires. Nous avons mené avec Publicis Media et en collaboration avec Epsilon une étude sur les habitudes et attitudes d’achat des Français qui vient réévaluer le phénomène du phygital. L’une des tendances les plus significatives, j’en parlais, est l’augmentation des clients mixeurs. 23% des Français fréquentent à la fois les canaux physiques et online. C’est encore plus vrai auprès des jeunes (29% des 18-34ans) et des CSP+ (28%). Pour autant, 72% des Français continuent à faire leurs courses en magasin. En moyenne, plus de 8 Français sur 10 font leurs courses au moins une fois par semaine dans un magasin physique et près de 2 Français sur 10 en ligne. De notre point de vue, le phygital est l’opportunité de redéfinir une expérience client continue et personnalisée. L’accélération de l’omnicanalité est un signal fort pour les marques qui vont devoir unifier leur stratégie de communication.

 

Dans ce grand secteur qui semble toujours être en mouvement, quelles tendances de communication émergent ou se confirment ?

J’en distingue deux principales. Les Français font leurs courses par nécessité mais aussi par plaisir. Toujours selon notre étude, 7 Français sur 10 considèrent passer un moment agréable lorsqu’ils font leurs courses en magasin. Les hypers et supers redeviennent des lieux où l’on prend le temps, plus récréatifs, avec une qualité de service, des prix compétitifs et un large choix de produits. La seconde tendance est celle du local. La force de la grande distribution est son ancrage, sa capacité à créer du lien, à pouvoir parler de manière personnalisée tout en étant le dernier point de contact avant l’acte d’achat. Le local renferme différentes réalités. Il est synonyme d’une prise de conscience par le consommateur qu’il appartient et interagit avec son écosystème. Nos partenaires, Auchan comme Nhood ont ainsi pu renforcer leur engagement en travaillant encore plus directement avec les producteurs locaux et produits du terroir, ou en installant dans les centres commerciaux des petits commerces locaux, parfois de façon éphémère pour leur permettre d’élargir leur zone de chalandise. Le local peut aussi être considéré comme la recherche de l’interaction la plus directe. Engager au niveau local, intégrer de l’ominicanalité à son média mix n’est plus une option.  Avec nos médias implantés dans des lieux de vie commerciaux, écrans digitaux, event, échantillonnage, etc., nous offrons la possibilité de personnaliser les communications à chaque territoire. Et nous croyons que les marques ont un intérêt stratégique à associer ensemble les médias puissants du local comme le DOOH.

 

* source : Etude Shopper et e-shopper – Imediacenter, Publicis Media, Epsilon – terrain avril-mai 2021 – panel de 2500 individus représentatifs de la société Française.

Envoyer par mail un article

3 QUESTIONS A SANDRINE CLION, DIRECTRICE GÉNÉRALE, IMEDIACENTER

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.

Plus d’informations sur les agences avec les Guides Stratégies