Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Digital

Tribal Paris monte en puissance

15/06/2017 - par emmanuel Gavard

Un an après sa formation, l’agence digitale de DDB qui a intégré le budget Volkswagen passe à l’offensive et absorbe la Digital University du groupe.

C’était un défi de taille et ils ne s’y étaient pas préparés. A peine le projet de Tribal Paris lancé, au printemps 2016, voilà que l’agence gagne le budget digital de Volkswagen. L’équivalent d’une cinquantaine de personnes à plein temps en termes de charge de travail… Pas de quoi s'endormir sur la ligne de départ ! L’agence a dû gérer la marque (en plein Dieselgate) et s’occuper de la transition avec l’agence sortante Fove, tout en construisant l’identité et le positionnement du nouveau Tribal. Aux manettes, Alban Callet nommé directeur général en mars dernier aux côtés de Stéphane Gazzo, également directeur général adjoint de DDB Paris. Le but étant de se concentrer sur l’expérience client. «A trop rentrer par les outils et avec une approche très analytique, toutes les marques vont finir par s’uniformiser dans un futur proche, théorise Alban Callet. L’expérience client s’appauvrira. C’est pour cette raison que l’on a nommé Johann Bernast directeur de création. Il était auparavant lead créatif chez DDB. Il a une vraie culture de l’idée et veillera à développer l’originalité des expériences clients.»

«Cortex»

Tribal Paris a mis en place un système de travail plus circulaire et moins séquentiel, où les équipes travaillent constamment les unes avec les autres, en mettant de la création à toutes les étapes du projet. «On a intégré au sein d’un “cortex” les ressources data/UX et technologiques. En parallèle, le planning stratégique qui réfléchit aux problématiques de marques est transversal sur tout DDB. Mieux vaut mettre tout le monde dans la boucle dès le début pour réfléchir», précise Stéphane Gazzo. Ce «cortex » sera dirigé par David Rousselle, le DGA de Tribal Paris.

Autre changement d’importance, l’intégration de la Digital University. Jusqu'alors à l'écart, travaillant soit pour ses clients propres, soit pour des clients DDB, elle fera désormais partie de Tribal Paris. Et Nicolas Latour, son directeur, intègre le management de l’agence. Cette structure de formation au numérique et à ses répercussions sur les organisations est en relation étroite avec les comex, les réseaux d’entreprises, les équipes marketing des annonceurs… Elle permet d’approcher les marques d’une autre manière que le combo pitch-compétition. «C’est aussi l’occasion de démontrer notre savoir-faire en tant que créateur d’expérience client. Nous avons déjà formé plus de 2600 personnes chez BNP Paribas, par exemple. Nous faisons évoluer son offre autour de laboratoires, d’open innovations, de workshops etc.», précise Alban Callet. Avec désormais 70 personnes à bord et après s’être concentrée sur sa réorganisation, l'agence Tribal Paris compte bien s'ouvrir à d’autres clients. 

Envoyer par mail un article

Tribal Paris monte en puissance

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.