fbpx

Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

«En matière de communication sur la Sécurité Routière, il faut rester très humble»

Laurence Derrien, cheffe du département de la communication et de l'information de la délégation à la Sécurité routière



Quelles sont les évolutions et grandes tendances des chiffres de la mortalité routière?

En 1973, il y avait 17000 morts sur les routes, aujourd’hui moins de 3 500 par an. La mortalité a chuté spectaculairement à partir des années 2000, de manière presque continue. En 2014 et 2015, les chiffres sont repartis à la hausse, évoluant respectivement de 3,5% et de 2,3%. Les comportements s’étaient relâchés, c’est pourquoi il était important de remettre sous tension l’enjeu de la sécurité routière.

 

Pourquoi avoir choisi dans votre communication le registre de l’émotion des proches?

D’abord, au-delà des décès sur les routes chaque année, ce sont des millions de personnes qui sont touchées. Selon une étude Ifop de 2016, 23 millions de Français majeurs ont un proche qui a été victime d’un accident de la route. Ensuite, contrairement aux pays anglo-saxons, le registre des images chocs n’a jamais été un bon levier en France. Même si, en matière de communication sur la sécurité routière, il faut savoir rester très humble.





Envoyer par mail un article

Jamais sans ceinture ni avec un joint

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.