Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Digital

Insign, le Sénégal pour incipit

23/10/2019 - par Sorlin CHANEL

En prenant une participation majoritaire au capital d’AK-Project, agence d’une trentaine de salariés située à Dakar, Insign pose le pied sur le continent africain pour s’y inscrire dans la durée.

Huit mois. C’est le temps qu’il aura fallu à Insign et AK-Project pour s’entendre. Signe que, pour l’agence hexagonale (250 salariés) comme celle située à Dakar (un peu moins d’une trentaine de salariés), l’engagement a été mûrement soupesé. En montant au capital à hauteur de 51% avec un rachat à 100% programmé dans les trois ans qui viennent, Insign met ainsi un premier pied sur le continent africain. «Nous étions à la recherche de deux choses très importantes: la vision entrepreneuriale et la connaissance de l’écosystème digital. AK-Project, qui dispose d’une taille importante à l’échelle du marché sénégalais et même africain, réunit ces éléments», explique Lionel Cuny, président de l’agence (Paris, Lyon et Tournon-sur-Rhône) qui a par ailleurs ouvert un bureau à Los Angeles il y a quelques semaines. «D’autre part, cela faisait un moment que certains clients nous demandaient de les accompagner en Afrique», complète le dirigeant, citant Renault Trucks à titre d’exemple. Du côté d’AK-Project, créée en 2004 par Julien Malle et qui s’appuie sur des équipes avant tout issues du Sénégal et d’autres pays voisins, les objectifs sont également très clairs. 

Codéveloppement

«Après avoir beaucoup travaillé dans la communication en faveur du développement durable et des organisations, l’agence a effectué il y a quelques années un virage vers le marketing digital et la communication de marque, qui a nécessité de repenser totalement notre organisation. Nous avions donc besoin de compléter nos compétences pour continuer à effectuer notre mue vers la communication 360», retrace le fondateur d’AK-Project, qui peut s’enorgueillir de références aussi bien internationales (Société Générale, Total, Eiffage) que locales (Orca, la Sénégalaise de l’Automobile). Pourquoi avoir accepté de lier son destin à celui d’Insign ? «On recherchait une agence à la fois solide, humaine et horizontale. Insign cochait toutes les cases. Mais c’est aussi le discours respectueux des spécificités locales et la vision de codéveloppement plutôt que de mainmise qui ont fini de nous convaincre», assure Julien Malle, à la tête d’une agence accompagnant actuellement ses clients «dans une dizaine de pays en Afrique de l’Ouest». Un champ d’action géographique qui résonne pour Insign, eu égard à la volonté –désormais affichée– de s’inscrire dans la durée sur ce continent prometteur. «Outre les enseignements à tirer tels que le niveau de ciblage et l’ultrasegmentation de beaucoup d’opérations, nous avons pour ambition de nous développer dans la région et à terme d’ouvrir d’autres structures dans des pays comme la Côte d'Ivoire, le Nigéria ou le Ghana», expose Lionel Cuny, pour qui «l’avenir du métier» passe résolument par l’Afrique.

Chiffres clés

430 000 euros. Marge brute prévisionnelle 2019 d’AK-Project.

25 millions d’euros. Marge brute prévisionnelle 2019 d’Insign.

Envoyer par mail un article

Insign, le Sénégal pour incipit

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.

Plus d’informations sur les agences avec les Guides Stratégies