Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Marketing

Gutenberg sort du silence

22/11/2019 - par Sorlin CHANEL

Dans le top 10 des agences françaises en termes de chiffre d’affaires, la filiale de DDB Europe, longtemps muette, reprend la parole à l‘occasion de la nomination de Sylvie Mouchon en tant que CEO.

C’est un paradoxe assez inexplicable au premier abord. Alors que Gutenberg, filiale à 100 % de DDB Europe (Omnicom), se classe dans le top 10 des structures françaises depuis plusieurs années avec plus de 358 millions d’euros de chiffre d’affaires l’an passé, l’agence reste particulièrement méconnue. Y compris de certains professionnels du secteur. « Pour être sincère, lorsque j’ai été contactée et que j’ai vu les chiffres, je ne m'expliquais pas le fait de ne pas connaître l'enseigne. La raison est simple : le mot d’ordre chez Gutenberg a longtemps été de vivre caché pour vivre heureux. Mais cette page est en train de se tourner et je suis notamment là pour ça », explique d’emblée Sylvie Mouchon, arrivée il y a deux ans en provenance d’Essilor pour prendre la succession de Jacques Claude comme CEO de l’agence de plus de 500 collaborateurs. Une agence établie, outre son siège parisien de Levallois-Perret, à Lille et Saint-Étienne.

Mais qui dit discrétion n’exclut pas parts de marché. Si Gutenberg a tenu sa langue ces dernières années, elle n’en a pas moins oublié de se développer, capitalisant sur des comptes structurants. Que ce soient Lapeyre, But, Kingfisher ou encore les enseignes du groupe Casino, c’est souvent Gutenberg - par l’entremise de ses studios intégrés - qui se cache derrière les visuels et catalogues de ces marques majeures. Mais pas uniquement.

Label Engagé RSE

« Gutenberg est historiquement considéré comme une agence de production. Et si le marketing constitue le canal historique, nos expertises sont aujourd’hui plus larges. On conçoit, on crée, on produit et on déploie des opérations cross media à destination des campagnes digitales, des sites e-commerce ou des réseaux sociaux », illustre Sylvie Mouchon, qui a fait le choix de structurer les équipes autour de trois pôles : l’un créatif (PlanB), l’autre consacré à la production marketing, et le dernier dédié aux e-solutions. « Ce troisième pôle regroupe nos outils collaboratifs propriétaires en termes de solution de publishing, de gestion d’image, de workflow ou de reporting », développe-t-elle.

Autre objectif avec ce nouveau chapitre : « adopter une approche de business partner plutôt que de simple prestataire », souligne la dirigeante, qui a choisi à dessein de nommer quatre key account managers pour « garder un temps d’avance » sur la concurrence, Altavia en tête. Mais si Gutenberg a aussi décidé de reprendre la parole en cette fin d’année, ce n’est pas totalement par hasard. L’agence vient de se voir délivrer par l’Afnor le label Engagé RSE qui, comme son nom l’indique, valorise les meilleurs élèves en termes de responsabilité sociétale. « L’entreprise fait figure de précurseur sur le sujet depuis 2010 », relève Sylvie Mouchon, qui avoue « récolter les fruits d’une politique au long cours » prouvant, s’il le fallait, que performance et exemplarité peuvent se conjuguer. Quitte à rompre le silence pour le dire.

Chiffres clés

500. Nombre de collaborateurs de l’agence.

358,72 millions. Chiffre d’affaires 2018, en euros, de l’agence (+5,5 % sur un an).

Envoyer par mail un article

Gutenberg sort du silence

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.

Plus d’informations sur les agences avec les Guides Stratégies