Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Baromètre

Le moral des ménages en légère baisse avant le confinement

27/03/2020 - par AdR, avec AFP

Avant l'entrée en vigueur du confinement, début mars, l'indice de confiance des ménages français était encore supérieur à sa moyenne sur une longue période, selon l'Insee, même s'il avait perdu un point par rapport à février. La crainte d'un rebond du chômage se faisait cependant déjà sentir.

L'indice de confiance des ménages en France a légèrement reculé début mars avant la mise en place des mesures de confinement prises par le gouvernement pour lutter contre l'épidémie du coronavirus, a indiqué vendredi l'Insee. L'indicateur, calculé sur la base de soldes d'opinion (différence entre proportion de réponses positives et négatives), a perdu un point par rapport à février à 103 points, et reste au-dessus de sa moyenne de longue période (100), a précisé l'institut statistique.

L'Insee précise toutefois qu'elle a mené son enquête du 26 février au 17 mars, écourtant sa collecte de données d'une journée par rapport aux dates initialement prévues : « C'est pourquoi cette publication reflète essentiellement les opinions des ménages sur la situation économique début mars », a-t-elle expliqué. L'enquète révèle toutefois une forte augmentation début mars de la préoccupation des ménages sur leur situation économique future, avec une perte de dix points, sous le niveau de sa moyenne de longue période.

Les craintes concernant l'évolution du chômage ont aussi fortement progressé au début du mois, avant même le début du confinement : « le solde augmente de 22 points mais demeure néanmoins inférieur à sa moyenne de longue période », a souligné l'institut. Les ménages sont toutefois légèrement plus optimistes sur leur capacité d'épargne future, avec un solde qui gagne 1 point par rapport à février.

La part des ménages estimant qu'il est opportun d'épargner a aussi augmenté par rapport à février, avec un gain de deux points qui reste toutefois inférieur à sa moyenne de longue période. La proportion estimant qu'il est « opportun de faire des achats importants » a connu une nette diminution par rapport au mois précédent, avec une perte de sept points qui fait « basculer Le solde en dessous de sa moyenne de longue période ».

Envoyer par mail un article

Le moral des ménages en légère baisse avant le confinement

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.