Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

À Berlin, le foot sourit aux équipes françaises du Best YET

18/05/2006 - par Luc Vachez

Aurore de Sousa et Caroline Laumont, de BBDP & Fils, ont été couronnées Best YET 2006, à l'issue du concours organisé par les représentants de la presse quotidienne européenne sur lequel ont planché 18 teams venus de 9 pays.

Berlin en mai. À moins d'un mois du coup d'envoi du Mondial de foot, le ballon rond envahit tout : affiches, pavés numériques... et même la Fernsehturm, l'émetteur de télévision fiché sur Alexanderplatz. Il était donc inévitable de le retrouver dans le « brief » du Best YET, le concours de création qui a réuni dans la capitale allemande trente-quatre juniors (directeurs artistiques et rédacteurs) venus des quatre coins de l'Europe pour décrocher le titre de meilleur « Young European Team » (YET). Pendant deux jours, les équipes ont planché sur un sujet « très difficile », de l'avis du président du jury, Amir Kassaei, directeur de la création de DDB Allemagne : Nike, sponsor du Brésil - qui a pris pour slogan « Joga bonito » (« Jouer un beau jeu ») - doit prendre la parole dans les journaux au lendemain de l'élimination de son champion, dès le premier tour. Une tuile à transformer positivement. « C'est du même ordre que l'exercice auquel se livre une agence saluant un client qu'elle vient de perdre », juge Andrea Stillacci, vice-président et directeur de la création de JWT Paris, l'un des six jurés qui ont prodigué leurs conseils aux équipes disséminés dans la villa Élisabeth.

Au terme de ce marathon créatif, deux équipes françaises ont, pour la première fois, décroché les deux premières places : Aurore de Sousa et Caroline Laumont, de BDDP&Fils, et Nicolas Hurez-Céline Artigau, de TBWA Paris. Lauréates des Best Yet 2006, Aurore de Sousa, directrice artistique junior (BTS à La Ruche) et Caroline Laumont, conceptrice- rédactrice (école Saint-Luc, à Tournai) verront leurs visages tenir lieu de logo à la manifestation pendant un an, et l'hôtel Martinez sera leur base pour le prochain Festival international de la publicité de Cannes. Les jeunes femmes ont dessiné, entre autres propositions, le ballon du Mondial écrasant une larme : une fois le Brésil sorti, le jeu n'est plus le même. Dans le même ordre d'idée, les Britanniques de Beattie McGuiness Bungay, qui ont fait partie des finalistes, ont proposé un message sans visuel : « It could be worse : we could have played ugly » (« Ça aurait pu être pire : on aurait pu jouer un jeu laid »). La ­référence au « Joga bonito » était cruciale pour le jury, qui a écarté les pubs interchangeables, celles qui pourraient aussi bien servir à l'équipe de France ou d'Allemagne, indique Andrea Stillacci.

Prochaine édition à Paris

L'impératif n'a pas empêché le team original de TBWA Paris, formé de deux DA juniors (sur le départ), Nicolas Hurez (école Saint-Luc) et Céline Artigau (Estienne et Arts Déco) de ­décrocher la seconde place avec un court texte : « Ich bin ein Brasilianer » (« Je suis un Brésilien »). Ce clin d'oeil à l'histoire a séduit un jury exigeant, emmené au pas de charge par Amir Kassaei, qui définit la créativité comme un cocktail de pensée (68 %), de confrontation (31 %) et de talent (1 %).

À Berlin, les Français n'ont pas seulement décroché un titre et ses gratifications. Ils ont aussi gagné le droit d'organiser l'an prochain, avec la régie de la presse quotidienne régionale PQR 66, la 6e édition du Best YETà Paris. L'échange des maillots fait en effet partie des usages de cette jeune manifestation, créée en 2002 par les représentants de la presse quotidienne européenne désireux de soutenir la création « print ».

Envoyer par mail un article

À Berlin, le foot sourit aux équipes françaises du Best YET

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.

Plus d’informations sur les agences avec les Guides Stratégies