fbpx

Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Un marché déjà encombré

Sur le marché des «hostels», Accor ne sera pas seul. Le leader européen est britannique. Il s’agit de St Christopher’s Inns qui depuis 2008 a ouvert plusieurs enseignes dans Paris, l’un près du bassin de la Villette, l’autre dans le quartier de la gare du Nord. Son compatriote, Generator, est un autre acteur de poids avec déjà 900 lits dans Paris. Et, dès 2018, l’allemand Meininger compte ouvrir ses propres «hostels» dans la capitale. Au-delà des grands groupes hôteliers, les pure players font aussi de Paris l'un de leurs prochains terrains de jeu. C'est le cas notamment du réseau France Hostel qui envisage de créer quelques 20 000 lits partout en France mais aussi des Piaules, qui a créé récemment 160 chambres dans le quartier de Belleville. Une frénésie peu étonnante quand on sait que ce marché représentera plus de trois millions de voyages à l'horizon 2020 et que les millenials dépensent en moyenne 3 000 euros par an pour voir du pays. 

Envoyer par mail un article

Accor sort de l'auberge

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.