Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Greenpeace tue Nemo pour préserver la Grande Barrière de corail

23/07/2014 - par A.D-A

A quelques jours d’une décision gouvernementale autralienne autorisant ou non la construction d’une mine de charbon dans le Queensland, Greenpeace tente d’alerter l’opinion afin de protéger la Grande Barrière de corail.

Dans sa campagne lancée le 22 juillet, l'association de protection de l'environnement Greenpeace met en scène Nemo, le petit poisson du film homonyme, connu de tous. Dans les dessins animés, l'histoire se termine toujours par une fin heureuse. Ce n'est pas le cas ici. Si la séquence s'ouvre sur un plan serré faisant penser que Nemo nage dans la mer, il est en réalité enfermé dans un blender.

 

Un acteur australien, Richard Roxburgh, a prêté sa voix à la campagne et affirme ainsi: «Actuellement, le projet de construire la plus grande mine de charbon que nous n'ayons jamais eue dans le Queensland menace la Grande Barrière de corail. Trois millions de tonnes de déchets restés au fond de la mer seront alors rejetés dans la Grande Barrière de corail. Jusqu'où irons-nous dans la destruction pour servir la quête du profit?», demande l'acteur.

 

L'ONG, une habituée des campagnes chocs

 

Dans une interview accordée au site Business Spectator et reprise sur Mashable, le directeur de Greenpeace explique: «Le ministre de l'Environnement, Greg Hunt, a en ce moment même le doigt sur le bouton. S'il décide d'appuyer, les conséquences pour l'un des lieux les plus précieux d'Australie seront dramatiques.» Le projet de mine de charbon s'étendrait en effet sur plus de 28 000 hectares et compterait cinq mines souterraines.

 

Nemo est loin d'être la première champagne choc de l'association environnementale. Pas plus tard que le 19 juillet, Greenpeace a fait parler d'elle avec une campagne reprenant les personnages du film Lego et de la série Game of Thronespour dénoncer le partenariat entre Lego et Shell. «Le dérèglement climatique est une menace que devront affronter les enfants du monde entier, et Shell cherche à camoufler sa responsabilité en s'appropriant une part de l'univers magique de Lego», affirme l'ONG dans un communiqué.

 

Quelques campagnes marquantes de Greenpeace

 

«Forest Love»

«A Homeless Polar Bear in London»

«Kill Starter»

Envoyer par mail un article

Greenpeace tue Nemo pour préserver la Grande Barrière de corail

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.

Plus d’informations sur les agences avec les Guides Stratégies

W