Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Justice

Données personnelles : poursuites judiciaires contre Facebook aux États-Unis

20/12/2018 - par A.M. avec AFP

Le procureur de Washington lance des poursuites contre Facebook concernant sa gestion des données dans le cadre du scandale Cambridge Analytica. Une première.

Le procureur de la capitale fédérale américaine a lancé des poursuites contre Facebook concernant sa gestion des données personnelles dans le cadre du scandale planétaire Cambridge Analytica en mars, selon un communiqué mercredi 19 décembre. Facebook fait déjà l'objet de moult enquêtes aux Etats-Unis à la suite de cette affaire et de diverses autres polémiques mais c'est la première fois que la justice entame formellement des poursuites. Vers 17H00 GMT, Facebook chutait de 6,42% à 134,60 dollars à Wall Street.

Le procureur général du District de Columbia -autrement dit Washington- Karl Racine a «lancé des poursuites contre Facebook aujourd'hui (mercredi) pour avoir mal protégé les données de ses utilisateurs», les rendant vulnérables à des «manipulations politiques» pendant la campagne présidentielle de 2016, ont écrit dans un communiqué les services du procureur général. Selon lui, Facebook a été «laxiste» et a trompé ses utilisateurs concernant le fait que leurs données pouvaient être utilisées par des tiers. Le réseau social est accusé d'avoir laissé les informations personnelles de dizaines de millions d'usagers arriver -à leur insu- entre les mains de cette firme britannique d'analyse de données qui a travaillé pour Donald Trump lors de la campagne présidentielle de 2016.

Ces poursuites contre Facebook interviennent alors que le réseau social aux 2,3 milliards d'utilisateurs se débattait mercredi avec une énième polémique concernant les données personnelles de ses usagers auxquelles il aurait laissé d'autres géants technologiques accéder en toute opacité, selon le New York Times.

Appel au boycott

Empêtré dans des controverses de façon quasi-permanente depuis des mois, Facebook est aussi confronté depuis mardi 18 décembre à un appel au boycott lancé par l'association de défense des droits des Noirs, la NAACP. La NAACP et une trentaine d'associations de défense des droits civiques réclament des excuses à Facebook, accusé d'avoir cherché à les dénigrer via une agence de relations publiques aux méthodes musclées, appelée Definers. Cette entreprise a été accusée d'avoir diffusé de fausses informations pour tenter de discréditer plusieurs groupes critiques envers Facebook et d'avoir tenté de les lier au philanthrope-milliardaire George Soros, bête noire des républicains et cible d'innombrables attaques antisémites.

Le groupe de Mark Zuckerberg n'en finit plus depuis presque deux ans de se débattre dans des scandales à répétition (données, piratage, désinformation...), qui entachent durement son image et mettent son cours de Bourse sous forte pression. Comme d'autres, ces associations demandent à Mark Zuckerberg de renoncer à la présidence du conseil d'administration.

A lire aussi : 

- Top 5 des scandales de la tech en 2018 

- Facebook dans la tourmente 

- Les Noirs sous-représentés chez Facebook ? 

Envoyer par mail un article

Données personnelles : poursuites judiciaires contre Facebook aux États-Unis

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.

Plus d’informations sur les agences avec les Guides Stratégies

W